L’Association du droit des robots se réunie le 28 janvier

Association du droit des robots se réunie le 28 janvierLexing Alain Bensoussan Avocats a fondé l’Association du droit des robots il y a un an maintenant, pour appeler à la création d’un cadre juridique propre à la robotique.

La robotique figure au nombre des technologies clés à l’horizon 2020, en témoigne le plan France Robots initiatives, publié en mars 2013 sous l’autorité conjointe du ministre du Redressement productif et de celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

L’essor des projets techniques rend incontournable la problématique du cadre juridique applicable. La question du droit est en effet déterminante de l’acceptabilité de cette technologie.

L’activité robotique peut-elle s’autoréguler elle-même ou faut-il créer un cadre juridique spécifique ?

L’Association du droit des robots (ADDR) offre un cadre d’échanges et de travaux en commun à tous ceux qui s’intéressent à ces questions : universitaires, magistrats, juristes d’entreprise ou d’organisations professionnelles, etc.

L’association constitue en France, un lieu unique de réflexions et de discussions entre ces juristes aux expériences diverses.

  • Alain Bensoussan, avocat, président et fondateur de l’association ;
  • Olivier Guilhem, Legal manager Aldebaran Robotics, vice-président de l’association.

Sept commissions ont été créées :

  • la commission réalité virtuelle ;Association droit des robots
  • la commission intelligence artificielle ;
  • la commission drone ;
  • la commission responsabilité et assurance ;
  • la commission Usine 4.0 ;
  • la commission Interface Homme-Machine ;
  • la commission Voitures intelligentes.

La première réunion a eu lieu le 28 janvier
Lieux : Lexing Alain Bensoussan – Avocats, Immeuble Cap Etoile
58, boulevard Gouvion-Saint-Cyr, 75017 Paris

Prendre contact pour solliciter votre adhésion à l’Association : Renseignements et adhésion

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire