Autorisation d’un dispositif de biométrie comportementale

biométrie comportementalePar une délibération en date du 23 juin 2011, la Cnil a autorisé, pour la première fois, un dispositif de biométrie comportementale.

L’autorisation concerne l’utilisation de la reconnaissance de la frappe du clavier comme dispositif biométrique, afin de renforcer l’identification d’une personne et lui permettre l’accès à un système d’information.

Ce dispositif requérant l’enregistrement de données à caractère personnel tels le nom, le prénom, le pseudonyme et l’adresse IP, il est soumis aux dispositions de l’article 25-I-8° de la loi du 6 janvier 1978 qui subordonne son utilisation à l’autorisation de la Cnil.

Cette autorisation de biométrie comportementale intervient dans un périmètre strictement défini par la Cnil, à savoir pour la démonstration prévue auprès de clients. Elle est encadrée par des règles de sécurité strictes afin de conserver la confidentialité des données.

Cnil, Délib. n° 2011-183 du 23-6-2011

Céline Avignon

Avocate à la Cour d’Appel de Paris depuis 2005, Céline Avignon a rejoint le cabinet Alain Bensoussan en 2000.

Laisser un commentaire