En compagnie des robots : ont-ils un supplément d’âme ?

En compagnie des robotsEn compagnie des robots est le titre du livre issu des débats de la rencontre « En compagnie des robots » co-animée par Premier Parallèle et Olivier Tesquet, à la @gaitelyrique en novembre 2015.

Cet événement était organisé autour de l’empathie  et de l’incarnation des robots, ce qu’ils nous font ressentir et ce que nous ressentons pour eux.

Est-ce que le robot a une existence juridique aujourd’hui ? Il n’y a pas encore de définition juridique du robot. On hésite entre le robot machine ou une nouvelle espèce d’être artificiel. Pour Alain Bensoussan, c’est une machine intelligente capable de prendre une décision en toute autonomie et indépendance, grâce à des capteurs qui lui permettent de maîtriser son environnement. Il voit et entend bien mieux qu’un humain.

Le robot est indépendant, c’est-à-dire qu’il a sa propre logique et, lorsqu’on met ensemble « autonomie » et « indépendance », on obtient « liberté » (…)

L’événement qui s’est déroulé fin 2015 à la @gaitelyrique en compagnie de spécialistes de la robotique et de l’éthique des robots a donné lieu à la publication d’un ouvrage collectif :

  • Yannis Constantinidès, agrégé et docteur en philosophie, professeur d’éthique médicale à l’Espace éthique de la région Île-de-France. On lui doit Le Nouveau culte du corps (François Bourin, 2013), qui traite notamment de notre perception du corps à l’heure de l’hybridation.
  • Kate Darling, chercheuse au Medial Lab du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Elle étudie les interactions hommes-robots. « Extending Legal Protection to Social Robots », écrit pour la conférence « We Robot » de l’université de Miami, en 2012, a été publié dans Robot Law (éd. R. Calo, A. M. Froomkin, I. Kerr), Edward Elgar, 2016.
  • Jean-Gabriel Ganascia, professeur de sciences informatiques à l’université Pierre-et-Marie-Curie (Paris-VI), chercheur au Laboratoire d’informatique de l’université Paris-VI, membre du COMETS (Comité d’éthique du CNRS). Il a participé au rapport du CERNA (Commission de réflexion sur l’éthique de la recherche en sciences et technologies du numérique d’Allistène), dont il est membre, sur l’éthique de la recherche en robotique.
  • John McCarthy (1927-2001), un des pères de l’intelligence artificielle. The Robot and the Baby, écrit en 2001, illustre ce à quoi, selon lui, «les robots domestiques devraient ressembler ».
  • Olivier Tesquet est journaliste à Télérama, en charge des cultures numériques.
  • Alain Bensoussan, auteur du livre « Droit des robots« , avec Jérémy Bensoussan, paru aux éditions Larcier en 2015.

Editions Premier Parallèle, avril 2016.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire