Le Code Informatique et libertés au Salon du livre juridique

Le Code Informatique et libertés au Salon du livre juridiqueAlain Bensoussan était présent à la 6ème édition du Salon du livre juridique qui s’est tenue samedi 11 octobre 2014, dans les locaux du Conseil constitutionnel.

Code Informatique fichiers et libertés

Il est venu dédicacer son ouvrage le « Code Informatique, fichiers et libertés » qui vient de paraître aux éditions Larcier dans la collection des « Codes métiers Lexing »®. Ce code informatique dédié aux activités mettant en œuvre un système d’information est préfacé par Pascal Buffard, Président du Cigref et Guy Mamou-Mani, Président du Syntec numérique.

Stand LarcierDédicace Alain BensoussanCette année encore les principaux éditeurs juridiques ont répondu présent avec leurs principaux auteurs également présents tout au long de la journée pour présenter leurs ouvrages, rencontrer le public et dédicacer leurs livres.

Le prix du livre juridique et le prix du praticien du droit sont décernés par un jury de 7 membres et récompensent deux ouvrages en matière juridique parus dans les douze derniers mois. Cette année :

  • le prix du livre juridique 2014 a été décerné à « Droit public français et européen », Yann Aguila, Bernard Stirn, Presses de Sciences Po / Dalloz (Amphi), juillet 2014 ;
  • le prix du praticien du droit 2014 a été décerné à « Droit de l’énergie (2014/2015) », Pierre Sablière, Dalloz (Dalloz Action), novembre 2013.

Par ailleurs, plusieurs événements ont rythmé cette journée :

  • Le matin, le prix du livre juridique et le prix du livre de la pratique juridique ont été remis par Claude Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale.
  • L’après-midi, des visites du Conseil constitutionnel ont été effectuées par le Président du Conseil constitutionnel Jean Louis Debré en personne.
  • Enfin, des « Packs-Livres juridiques étudiants » ont été tirés au sort et offerts aux étudiants pour assurer le succès de leur année universitaire.

Le Salon du livre juridique est une initiative du Conseil Constitutionnel et du Club des Juristes.

Laisser un commentaire