Comment travailler dans un monde post-coronavirus ? Le réseau Lexing® vous informe

post-coronavirusComment travailler dans un monde post-coronavirus ? est le thème du dernier numéro de « Lexing Insights » réalisé par les membres du réseau Lexing® (1).

La pandémie et les mesures de confinement mondial ont rendu obligatoire le recours au télétravail pendant plusieurs semaines. Par conséquent, le monde du travail post-coronavirus s’est vu contraint d’intégrer le télétravail comme nouveau mode d’organisation.

Tenue des assemblées et réunions obligatoires par vidéoconférence, réalisation de signatures électroniques, dématérialisation accélérée des infrastructures, etc. Le dogme du salariat n’apparaît plus comme une solution mais comme devant se combiner avec d’autres modes d’organisation du travail.

  • Cependant, est-il souhaitable de généraliser et de pérenniser certaines des mesures prises pendant le confinement ?
  • Quels sont les risques associés et comment s’en prémunir ?
  • Quelles mesures concrètes ont été prises au niveau mondial pour permettre aux entreprises de continuer à travailler ?
  • Plus généralement, quels enseignements tirer de cette période pour construire un avenir durable dans le monde d’après ?

Pour Emmanuel Walle :

la dimension post Covid-19 implique de valoriser les travailleurs numériques, ceux-là même expulsés du système d’avant qui décident de devenir free lance ou autoentrepreneur, en se loguant sur des plateformes d’intermédiation pour louer leurs services et ainsi tenter d’échapper au marécage économique programmé ».

Le monde post-coronavirus

L’occasion selon Emmanuel Walle :

pour les acteurs que nous sommes de s’interroger et d’accélérer le traitement juridique des mutations des formes d’emploi et de travail ».

L’interrogation est centrale en France, tant les dispositions du Code du travail et son exposition prétorienne, demeurent ignorantes du reste du monde, des nouvelles formes d’emploi où les moins de 20 ans postent leurs CV sur des plateformes de grandes écoles déterritorialisées…

A l’heure du déconfinement (et avant un éventuel rebond de l’épidémie), les membres du réseau Lexing® dressent un tableau de la situation post-coronavirus en Afrique du Sud, Australie, Belgique, France, Grèce, Maroc et Sénégal.

Isabelle Pottier
Lexing Département Etudes et publications

(1) Lettre Juristendances Internationales Informatique et Télécoms n°25, Juillet-août 2020.

shares