Données cachées ou implicites et dignité numérique

données cachéesDonnées cachées ou implicites : la nouvelle génération des données, Alain Bensoussan analyse, pour MyDSI-TV.

Ces nouvelles formes de données deviennent un enjeu important pour l’entreprise et pour l’individu.

Lors de la première génération, ce qui était important c’était le format, la structure, le contrôle des données, puis ce furent les données nominatives, les données à caractère personnel.

Aujourd’hui, l’enjeu est la maîtrise des informations cachées ou implicites sur une personne ou une entreprise, c’est-à-dire des informations qu’elle ne sait pas que l’on sait, qu’elle ne connaît pas elle-même …

Il s’agit notamment de liens associés, de rapprochements qui sont fait à son insu et qui font apparaître des relations, une personnalité, des goûts, des émotions. Traitées par des analyseurs, ces données forment une banque d’émotions donnant accès à un profil informationnel complexe…

Le phénomène du Big Data, c’est-à-dire la croissance exponentielle des données produites, ne porte pas seulement atteinte aux droits mais aussi et surtout à l’intimité et à la dignité numérique.

Alain Bensoussan

Dès 1978, Alain Bensoussan, avocat à la Cour d’appel de Paris, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle, en droit de l’informatique ainsi qu’en droit des relations internationales, a fondé un cabinet dédié au droit des technologies avancées.

Laisser un commentaire

shares