Le droit des robots : un mythe ou une réalité ?

Le droit des robots, mythe ou réalité ?Droit des robots – Depuis plusieurs semaines, les média ont relaté, à plusieurs reprises, le développement prodigieux des robots, cette nouvelle intelligence. Il est vrai que le développement du marché de la robotique, de l’internet des objets et de la virtualisation conduit à l’émergence d’une nouvelle spécialité : le droit des robots.

S’agit-il d’un mythe ou d’une réalité ? Pour Alain Bensoussan, interviewé par la revue Emile&Ferdinand, c’est bien une réalité car les robots sont sortis des laboratoires. Ils sont aujourd’hui à la porte de nos domiciles, notamment pour aider les personnes âgées ou encore à la porte des entreprises, pour accueillir les clients. Ils sont aussi dans la rue, comme les voitures autonomes. Ils entrent en interaction avec les hommes.

Un robot est devenu un équipement coopératif avec l’homme, évoluant dans un espace privé ou public, susceptible de prendre une décision autonome dans un environnement interactif. Et cela entraîne de nouvelles responsabilités.

A défaut de cadre légal adapté et en attendant un droit des robots, le cadre contractuel définissant les responsabilités en cascade, s’avère être une bonne voie en mettant le robot au centre du contrat.

En moins de 20 ans, l’intelligence artificielle a connu un développement prodigieux :

  • En mai 1997, l’ordinateur « Deeper Blue » (développé par IBM) bat Garry Kasparov le champion du monde en match singulier à cadence normale de compétition.
  • En février 2011, un programme d’intelligence artificielle « Watson » conçu par IBM participe et gagne au jeu télévisé Jeopardy de question-réponse en langage naturel.
  • En juin 2014, Eugène Gootsman âgé de 13 ans, un programme d’intelligence artificielle, passe le test de Turing selon l’université de Reading et réussit à convaincre 33 % des juges qu’il est humain sur une conversation de 5 minutes.

« Le droit des robots, mythe ou réalité ?« , interview Émile & Ferdinand – La Gazette du Groupe Larcier, n° 7, octobre 2014 (feuilletez le numéro).

 

Alain Bensoussan

Dès 1978, Alain Bensoussan, avocat à la Cour d’appel de Paris, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle, en droit de l’informatique ainsi qu’en droit des relations internationales, a fondé un cabinet dédié au droit des technologies avancées.

Laisser un commentaire

shares