Une charte sur le développement durable et la nutrition animale

Depuis l’ESB (maladie de la vache folle), l’alimentation et la nutrition animale et les répercussions sur l’alimentation humaine sont devenues, en quelques années, de véritables enjeux de santé publique. L’industrie de la nutrition animale n’est plus tournée vers la production d’une nourriture abondante pour parvenir à l’autosuffisance. Cette sensibilisation a conduit à une référence de la Politique Agricole Commune de l’Union consistant à abandonner les subventions liées à la production au profit d’une aide directe aux revenus des agriculteurs.

Cette approche est désormais tournée vers l’environnement et la sécurité alimentaire, répondant aux principes de la charte de l’environnement, adossée à la constitution de la Vème République par la loi constitutionnelle n°2005-205 du 1er mars 2005. Son article 1er dispose « Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé » et son article 2 « Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement ».