2e édition du forum « L’année vue par le numérique »

2e édition du forum « L'année vue par le numérique »Alain Bensoussan s’est exprimé dans le cadre d’un forum organisé à Sciences Po par France Culture le 24 octobre 2015.

Cette 2e édition du forum « L’année vue par le numérique, initiée conjointement par France Culture et Rue89, a permis aux intervenants de débattre au sein de 4 tables rondes,  sous la houlette de Hervé Gardette, producteur de l’émission « Du grain à moudre ».

Les thématiques en étaient les suivantes :

  • Numérique : qui fait la loi ?
  • La planète sera-t-elle sauvée par Internet ?
  • Uber, Amazone, AIRBNB : le numérique nous rend-il socialement irresponsable ?
  • De Facebook à la NSA : tous fichés, tous suspects ?

Alain Bensoussan a animé cette quatrième et ultime table ronde, aux côtés de Viviane Reding, députée européenne, ancienne commissaire  européenne à la justice, aux droits fondamentaux et à la citoyenneté (2005-2014) et  d’Eric Sadin, écrivain et philosophe, auteur de l’ouvrage « La vie algorithmique – Critique de la raison numérique ».

Alain Bensoussan a évoqué la loi sur le renseignement, qu’il considère comme une grande avancée démocratique par le fait qu’elle permet d’organiser l’exercice des libertés numériques en France. Cette loi participe d’un objetif commun à tous les Etats démocratiques, à savoir l’instauration d’un plus niveau de protection sans porter préjudice aux citoyens.

L’utilisation des technologies nouvelles comme les algorithmes prédictifs, pour détecter des comportements terroristes, est un atout pour les services de police. Le défaut n’est pas dans le droit de la sécurité intérieure mais dans l’absence de protection personnelle des citoyens sur leurs données. Deux droits font défaut aux individus, que la société numérique devra nécessairement leur accorder. Il en est ainsi du droit à la propriété de toutes les sécrétions informationnelles laissées par les internautes que, jusqu’à présent, aucun Etat ne reconnaît, et du droit à la souveraineté de chacun sur ses données personnelles. La directive 95/46/CE du 24 octobre 2019 et la loi Informatique et libertés ne reconnaissent aucun de ces droits fondamentaux.

Les débats ont fait l’objet d’une retransmission sur France Culture du 26 au 30 octobre dans l’émission d’Hervé Gardette.

La vidéo de la table ronde est accessible à cette adresse.

Laisser un commentaire