Google santé

Santé et Biotechnologies

Données de santé

Google santé

En échange d’un échantillon de salive et de 400 dollars, Google détermine la propension de chacun à être atteint d’une maladie ou non. A l’aide des informations recueillies, en principe de manière anonyme, Google constitue une base de données qui devrait accélérer la recherche médicale et permettre de créer « des communautés de clients qui souffrent des mêmes pathologies ».

Google a déjà obtenu un partenariat avec l’Institut Parkinson, qui lui a permis d’intégrer à sa base 10 000 patients supplémentaires. Google avait déjà lancé Google Health, service Internet d’archivage des dossiers médicaux par les patients eux-même, sorte de carnet de santé en ligne permettant l’amélioration du suivi médical de certains patients, d’une part et même, selon certains, une avancée scientifique majeure dans la recherche médicale, d’autre part.

A propos de son application Google Health, Google se défend d’avoir mis en place la politique de protection des données « la plus stricte qui soit ».

Le Point.fr, article du 4 décembre 2009

(Mise en ligne Mars 2010)

Alain Bensoussan

Dès 1978, Alain Bensoussan, avocat à la Cour d’appel de Paris, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle, en droit de l’informatique ainsi qu’en droit des relations internationales, a fondé un cabinet dédié au droit des technologies avancées.

shares