Le cabinet signe la charte du droit à l’oubli

Après avoir participé à sa réflexion, le cabinet est signataire de la charte du droit à l’oubli, initiée par Nathalie Kosciuszko-Morizet, Secrétaire d’Etat à la prospective et au développement de l’économie numérique.

Le cabinet était présent à ses côtés, comme les autres organismes signataires, lors de la réunion de signature du document officiel qui s’est tenue  le 13 octobre 2010.

Charte du droit  à l’oubli signée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *