Le projet « VIGIEs » sur les interceptions de télécommunication : 3 ans déjà !

Le projet VIGIEs représente une avancée dans le domaine des interceptions de télécommunication. Un débat-séminaire co-organisé par Alcatel-Lucent Bell Labs France et le cabinet Alain Bensoussan aura lieu le 29 juin 2011 dans les locaux d’Alcatel Lucent. Il sera consacré au bilan de trois ans de recherche dans ce domaine et permettra de faire état des avancées majeures. Les interceptions légales de données évoluent. La sécurité des Etats, des administrations et des entreprises nécessite une forte capacité à intercepter tout en respectant les droits fondamentaux.

Le projet VIGIEs a répondu, de manière globale et concrète, notamment aux problèmes suivants:

  • La préparation et la planification des interceptions,
  • La conduite dynamique des interceptions dans les réseaux hétérogènes,
  • La rétention et le stockage des données,
  • La corrélation, la fusion, l’enrichissement et l’analyse de l’information collectée,
  • La présentation pertinente des informations pour accélérer le processus de décision,
  • La sécurisation de la plateforme et du transfert de l’information.
  • Ces objectifs ne sauraient cependant légitimer le déploiement de solutions qui ne seraient pas conforment à la loi. Ils doivent notamment s’attacher au double respect :

  • de la protection de la vie privée et du principe de présomption d’innocence ;
  • des procédures strictes mises en œuvre de nature à permettre ces interceptions.
  • Programme

    Laisser un commentaire