Mes tweets n’engagent que moi ? rien n’est moins sûr…

tweetsEmmanuel Walle interrogé par Slate.fr sur la valeur juridique des mentions de réserve apposées par les twittos sur leurs tweets pour tenter d’échapper à leur responsabilité. Il rappelle les règles en matière de responsabilité des salariés en cas de dénigrement de l’employeur ou d’un concurrent de ce dernier sur internet. Les nouvelles technologies ne doivent pas être utilisées pour dénigrer ou diffamer, quant bien même, le salarié prendrait le soin de porter sur un tweet, la mention «Mes tweets n’engagent que moi».

La s’est déjà prononcée à propos de la tenue d’un blog ou d’une page Facebook dans lequel un salarié diffuse des propos diffamatoires et injurieux à l’égard de son employeur…

Emmanuel Walle pour Slate.fr, le 30-7-2013.

Laisser un commentaire