Sécurité et Objets Connectés

Sécurité et Objets ConnectésPetit-déjeuner du 20 mai 2015 « Sécurité et Objets Connectés » – Polyanna Bigle et Nacira Salvan, responsable du pôle architecture sécurité de SAFRAN Aerospace Defense Security, ont animé un petit-déjeuner sur le management de la sécurité des objets connectés.
Avec une prévision de 20 milliards d’objet connectés, l’enjeu des objets connectés est aujourd’hui de créer des outils pour établir une véritable interconnexion ou un dialogue entre ces objets et ainsi dépasser le stade de la simple collection ou accumulation d’objets connectés à internet.

Dans ce cadre, la sécurité va être cruciale pour agréger et analyser l’ensemble des informations produites par les objets connectés. L’utilisateur qui à terme, aura des dizaines d’objets connectés voudra, à partir d’un seul outil, administrer et consulter les données de ses différents objets.

Partant du constat qu’internet n’est pas un lieu « sûr », la sécurité est au cœur de sa mise en place de tout projet. Elle prendra une importance grandissante : attaques ciblées par méls envoyés par des objets connectés, peut-être le vôtre ? hacking d’un système de climatisation à l’origine d’une énorme attaque d’une chaine de supermarchés, etc.

En termes de régulation spécifique, tout est à construire ; en termes de droits liés à la sécurité, les questions se bousculent :

  • Qu’en est-il de la sécurisation :
    – de l’identité des objets connectés ?
    – des données du monde physique récupérées, stockées et transférées ?
    – des transmissions d’ordre d’action, nécessitant des garanties techniques et contractuelles ?
  • Quels sont les moyens de lutte contre une cybercriminalité des objets connectés ?
  • Qui est responsable de quoi ?
  • Qu’apporte le système de contrôle et d’acquisition de données SCADA (Supervisory Control And Data Acquisition) ?
  • Comment lutter contre les failles ?

Ce petit-déjeuner a été l’occasion de faire le point sur ces questions.

Laisser un commentaire