Protection des données personnelles et droit à l’oubli

La conservation des données publiées sur le Web est une question très sensible en ce moment. Consciente des enjeux, la secrétaire d’Etat a lancé un certain nombre d’actions depuis fin 2009. A la suite d’un Atelier sur le « Droit à l’oubli numérique », elle s’est ainsi prononcée en faveur d’une charte d’engagement des acteurs de l’internet définissant de bonnes pratiques.

Alain Bensoussan, Micro Hebdo, le 15 avril 2010

Alain Bensoussan

Dès 1978, Alain Bensoussan, avocat à la Cour d’appel de Paris, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle, en droit de l’informatique ainsi qu’en droit des relations internationales, a fondé un cabinet dédié au droit des technologies avancées.

Laisser un commentaire

shares