Protection des données personnelles : l’heure du RGPD a sonné

L’heure du RGPD a sonnéL’heure du RGPD a sonné : Frédéric Forster consacre sa dernière chronique publiée dans le Magazine E.D.I. à l’entrée en application effective du RGPD.

A la date fatidique du 25 mai 2018, où en étaient les entreprises de leur mise en conformité au Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) qui bouscule totalement leur approche juridique, technique et organisationnelle dans le domaine de la protection des données à caractère personnel ?

C’est la question posée par Frédéric Forster, avocat, directeur du Pôle Télécoms du cabinet Lexing Alain Bensoussan Avocats, dans sa dernière chronique intitulée: « Protection des données: l’heure H a sonné » publiée dans le Magazine E.D.I. (n°79, juin 2018, p. 56).

L’heure du RGPD a sonné mais il n’est pas encore trop tard !

Selon Me Forster, « Force est de constater qu’au 25 mai, la prise de conscience de toutes les implications, notamment juridiques et opérationnelles, des changements induits par ce règlement n’était pas générale, d’une part, sachant que, d’autre part, pour beaucoup d’entreprises, les chantiers de mise en conformité n’avaient débuté que depuis très (trop ?) peu de temps pour atteindre un niveau de conformité correct à la date fatidique ».

Bref, à l’heure où le RGPD est définitivement entré en application et où vient tout juste d’être promulguée la loi relative à la protection des données personnelles, une chose est sûre : il n’est pas trop tard pour toutes les entreprises de se mobiliser, alors même que la société civile est de plus en plus concernée par la protection de la vie privée, notamment après l’affaire des Cambridge Analytica.

Eric Bonnet .
Directeur de la communication juridique

F. Forster, Protection des données l’heure H a sonné, EDI Magazine n° 79, juin 2018.

Laisser un commentaire