Petit-déjeuner : Réalité virtuelle et droit

Réalité virtuelle et droitPetit-déjeuner du 15 avril 2015 « Réalité virtuelle et droit » – Alain Bensoussan et Marie Soulez ont animé un petit-déjeuner débat sur l’impact des technologies immersives dites de « réalité virtuelle » ou encore de « réalité de synthèse » sur le plan technique, économique et juridique.

Dès 1997, alors que la réalité virtuelle semblait encore relever du domaine de la science-fiction, l’American Dialect Society qui détermine chaque année « the Word of the year » retient parmi les mots pertinents, « virtual » qu’elle associe à l’expression « virtual reality », rendant ainsi hommage à l’émergence d’une nouvelle technologie.

Près de vingt ans plus tard, les possibilités offertes par les technologies immersives, dites de « réalité virtuelle » ou encore de « réalité de synthèse », leur ont permis de conquérir l’ensemble des secteurs économiques.

Ludique et culturel pour certains, fondamental pour les autres, leur développement impacte l’ensemble des secteurs économiques, de l’industrie traditionnelle aux services à la personne, en passant par l’urbanisme, la culture, les médias, le jeu vidéo ou encore le domaine de la santé.

Par ailleurs, la réalité virtuelle doit être non seulement régulée par le droit mais aussi par l’éthique :

  • Quel est l’état du droit positif ?
  • Comment assurer la protection des environnements immersifs ?
  • Quel est l’impact de la réalité virtuelle sur la vie privée des utilisateurs ?
  • Comment assurer la protection des données à caractère personnel des utilisateurs notamment celles sur la géolocalisation ?

Ce petit-déjeuner a été l’occasion de faire le point sur le statut de la réalité virtuelle, ses risques juridiques et les moyens de garantir la protection de l’innovation, de l’utilisateur et de ses données personnelles.

Vous pouvez également le voir sur notre chaîne YouTube : Lexing Alain Bensoussan Avocats (lien vers la vidéo)

Laisser un commentaire