Rheveo : une start-up qui innove dans le bien-être en entreprise

Rheveo

Raoul Do Nascimento, Président & fondateur de Rheveo (ex NPXlab)

Développée par Raoul Do Nascimento et son associé Vincent Delpano, la plateforme innovante Rheveo est le fruit de plusieurs années de R&D. Sa finalité est d’améliorer les conditions de travail des collaborateurs et de booster leurs performances.

Décryptons cette success story avec Raoul Do Nascimento, Président & fondateur de Rheveo.

En quoi consiste exactement l’innovation de votre start-up ?

Nous sommes une plateforme numérique qui aide les chefs d’entreprise et les managers à gagner du temps en valorisant leurs équipes. Notre plateforme multi-supports analyse des données collectées via différents canaux et formule ensuite des préconisations personnalisées faciles à mettre en œuvre à destination des salariés, des managers et des DRH.

En fait, notre produit intègre plusieurs innovations. La première concerne la réalisation du document unique d’évaluation des risques professionnels (DUER) [1] de manière collaborative afin de permettre un gain de temps et une évaluation plus larges des risques en entreprise.

La seconde innovation est la validation, en cours, de la première échelle de mesure du « technostress » en milieu professionnel, en langue française. Le technostress est écrit par le psychologue clinicien Craig Brod comme une « maladie moderne » causée par l’incapacité de l’individu à s’adapter à un type de technologie de manière saine. Grace à notre activité R&D en psychologie cognitive nous avons développé un outil d’aide à l’amélioration de la qualité de vie au travail qui permet de mesurer la charge mentale en lien avec les technologies numériques.

La troisième innovation allie psychologie et intelligence artificielle comportementale. Elle consiste en l’intégration d’algorithmes de personnalisation (analyse du langage naturel et de recommandations) dans le domaine des ressources humaines. Ainsi, nous personnalisons les interfaces web de manière dynamique, en fonction du comportement de chaque utilisateur, de ses habitudes et de ses attentes.

En 2019, l’entreprise a obtenu le prix du renfort social au BA Event et a été lauréate du réseau Entreprendre Côte d’Azur [2].

Pouvez-vous nous rappeler comment est née Rheveo (ex NPXlab) ?

La plateforme Rheveo [3] est née de l’ambition d’apporter du bien-être et de la qualité de vie au travail par une plateforme en ligne simple et rapide (pour faire briller les équipes).

Développée il y a trois ans par NPXlab avec mon associé Vincent Delpano, Rheveo et son logiciel éponyme en mode SaaS est le fruit de plus d’une année de R&D. Sa finalité est d’améliorer les conditions de travail des collaborateurs et donc booster leurs performances [4].

La plateforme compte aujourd’hui huit salariés et nous prévoyons de lever des fonds l’année prochaine pour nous permettre d’accélérer la commercialisation du produit et notre R&D.

Qu’avez-vous à dire aux entreprises qui ont encore des réticences à associer IA et Psychologie en RH ?

Les entreprises qui veulent réussir dans un monde en crise savent qu’il faut un collectif à toute épreuve pour être performant (résultats financiers et bien-être vont de pair).

Or, l’intelligence artificielle est un outil qui permet de personnaliser les solutions numériques pour qu’elles s’adaptent aux besoins des utilisateurs. La psychologie fournit des modèles pour mieux comprendre les comportements des humains. Il est donc tout naturel d’utiliser les deux conjointement pour proposer les solutions du futur.

Notre plateforme a montré son efficacité dans le cadre de la gestion de crise liée au COVID-19 ; elle a notamment facilité la mise à jour en temps réel du DUERP. Les entreprises ont été en première ligne face à la crise sanitaire ; en particulier, au regard des nouveaux risques générés par leur fonctionnement en mode dégradé. Je pense bien évidemment aux risques de contamination biologique mais également aux risques psychosociaux associés et notamment au télétravail (difficultés à concilier la vie personnelle et professionnelle, charge de travail, etc.).

Propos recueillis par Isabelle Pottier
Lexing Département Etudes et publications.

[1] Le DUERP est obligatoire dans toutes les entreprises dès l’embauche du premier salarié. Il permet à l’employeur de formaliser l’évaluation des risques professionnels et les actions de prévention qu’il met en place (C. trav., art. R. 4121-1).
[2] Réseau d’accompagnement de projets regroupant 5 associations départementales de Côte d’Azur, Provence, Rhône Durance et Var et Alpes du Sud.
[3] Le cabinet Alain Bensoussan Selas a accompagné le développement de la start-up avec l’entrée à son capital d’un nouvel associé. Il a également mis en place les conditions générales d’utilisation de son site internet.
[4] « Comment Rheveo améliore la qualité de vie… et la productivité au travail », Nice matin, le 6 octobre 2020, propos recueillis par K. Wenger.

shares