Sécurité et justice : le droit face au défi de l’IA

droit face au défi de l'IAAlain Bensoussan intervient sur le thème du « Droit face au défi de l’IA » au colloque de l’INHESJ « Sécurité et justice : le défi de l’intelligence artificielle » du 7 novembre 2019.

L’Intelligence artificielle est le moteur de la révolution scientifique et technique du 21ème siècle. Toutes les technologies numériques sont impactées par ce phénomène : Big data, robotique, nanotechnologies, algorithmes… tous ces outils qui vont bouleverser le futur de nos sociétés.

Cette révolution fait sentir ses premiers effets sur le champ de la sécurité et de la justice. Anticipation, surveillance, cybersécurité, les nouveaux outils à l’oeuvre ou en phase d’expérimentation dessinent d’ores et déjà le futur visage de la sécurité et de la justice. Mais ce visage est encore imprécis, suscitant questions et débats entre prophéties prométhéennes et apocalypse annoncée.

Pour aborder le défi que représente l’intelligence artificielle pour la sécurité et la justice, ce colloque propose une approche raisonnée construite sur des diagnostics, des présentations d’expériences et des réflexions sur les grands enjeux à la fois éthiques, philosophiques et politiques.

Programme de la journée du droit face au défi de l’IA

09h00 – Ouverture du colloque

  • Frédéric Desaunettes. Magistrat, directeur par intérim de l’INHESJ.

09h10 – Présentation du colloque

  • Manuel Palacio. Rédacteur en chef des Cahiers de la sécurité et de la justice.

09h20 – L’intelligence artificielle. État des lieux et enjeux principaux.

  • Georges Uzbelger. Mathématicien, ingénieur chez IBM France.

09h50 – Le droit face aux nouvelle technologies numériques : le droit face au défit de l’IA

10h20 – Les outils de l’intelligence artificielle dans le domaine du renseignement : quel cadre juridique ?

  • Floran Vadillo. Docteur en science politique, directeur en charge de la sécurité intérieure chez Sopra Steria.

10h50 – Pause

11h10 – La cybersécurité.

11h40 – La souveraineté numérique.

  • Pierre Bellanger. Président-directeur général de Skyrock et auteur de « La souveraineté numérique ».

12h15 – Déjeuner libre

14h00 – Table ronde 1 : L’impact des nouveaux outils liés à l’intelligence artificielle dans le champ sécurité-justice.

États des lieux au sein des ministères de l’Intérieur et de la Justice : doctrine, expérimentations et projets.

  • Renaud Vedel. Préfet, en charge de l’intelligence artificielle au ministère de l’Intérieur
  • Stéphane Hardouin. Secrétaire général adjoint du ministère de la Justice
  • Patrick Touron. Commandant du pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale (PJGN) et co-président de l’Observatoire national des sciences et technologies de la sécurité (ONSTS).

15h00 – Table ronde 2 : Présentation de différentes réalisations françaises en matière d’intelligence artificielle dans le champs sécurité et justice.

Les outils d’intelligence artificielle dans la lutte contre l’usurpation des plaques d’immatriculation.

  • Henry Prévost. Directeur général de l’Agence nationale du traitement automatisé des infractions et
  • Daniel Amsellem, administrateur des données du ministère de l’Intérieur.

L’anticipation de la criminalité par l’analyse du risque spatial.

  • Alejandro Giménez Santana. Chercheur à Rutgers University, New York.

Les outils d’intelligence artificielle dans la détection des comportements.

  • Thierry Dupin. Directeur de la surveillance générale à la SNCF.

Intelligence artificielle et demandes de visas au Quai d’Orsay.

  • Olivier Poudade. Chargé de mission IA au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

16h00 – Pause

16h15 – Les enjeux géopolitiques de l’intelligence artificielle.

  • Charles Thibout. Chercheur à l’Institut des relations internationales et stratégiques, enseignant à l’Université Paris-Diderot.

16h45 : Éthique de l’intelligence artificielle.

  • Alexei Grinbaum. Philosophe et physicien, chercheur au laboratoire Larsim du commissariat à l’énergie atomique (CEA-Saclay), membre de la Commission d’éthique pour la recherche en numérique.

17h20 : L’homme augmenté ou l’Homme asservi à la technologie. Le phantasme transhumaniste.

  • Olivier Rey. mathématicien, philosophe, chargé de recherche à l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (CNRS), enseignant à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Programme et inscription ici

Date : Jeudi 7 novembre
Lieu : 20, avenue de Ségur, 75007 Paris. Auditorium Marceau Long (bâtiment Ségur).
Accès métro ligne 8 (École militaire), ligne 10 (Ségur).
Horaire : De 09h00 à 18h00 (accueil à partir de 8h15)

image_pdfimage_print