SNCF et trains intelligents : la révolution sécuritaire

SNCF et trains intelligents : la révolution sécuritaireDéjà dotée de trains intelligents, la SNCF envisage de recourir à des trains plus performants et donc plus intelligents en investissant dans des applications et des technologies numériques visant à faciliter la collecte et la vérification d’information sur ses voies ferrées.

Suite aux récents événements auxquels elle a dû faire face, la SNCF envisage, en effet, d’équiper l’ensemble de ses trains intelligents de wagons de surveillance automatique afin d’améliorer la prise de données et le suivi de la maintenance de ces derniers.

Actuellement en phase d’expérimentation, trois wagons de surveillance appelés « Surveille » ont été mis en place par la SNCF dans ses trains intelligents.

Dès 2015, ces wagons seront équipés d’outils de surveillance intelligents et efficaces tels que des caméras et des lasers, permettant de visualiser les voies parcourues et d’enregistrer les anomalies beaucoup efficacement que l’homme.

Ces informations récoltées permettront, dès lors, de surveiller et de sécuriser ses trains en les rendant encore plus intelligents et performants.

La mise en œuvre de ses nouvelles technologies posera nécessairement la question de la collecte des données.

En effet, ces données, collectées par la SNCF à des fins sécuritaires, pourraient contenir certaines informations qui pourraient fortement intéresser les constructeurs de matériaux des trains puisque cela leur permettrait de les adapter plus facilement aux besoins de la SNCF et de les rendre plus performants.

Il est donc fort probable que l’investissement aujourd’hui réalisé par la SNCF débouchera sur l’ouverture d’un nouveau marché basé sur la commercialisation de ces données, ce qui lui procurera, par la suite, un profit considérable.

Outre la surveillance du réseau et la sécurisation de ses trains, la SNCF souhaite également doter ses trains intelligents de nouveaux services lui permettant, outre d’améliorer son système productif, d’améliorer l’information de ses voyageurs.

Ces différents services, visant à faire évoluer la plateforme d’information de la SNCF en temps réel permettront donc aux voyageurs de situer sur une carte ou encore de suivre le trajet (informations sur la vitesse des trains, leur heure de passage dans les gares…) et amélioreront les performances des trains intelligents.

Marie-Adélaïde de Montlivault-Jacquot
Alexandra Massaux
Lexing Contentieux informatique

Laisser un commentaire