Le sticker : un nouveau moyen de paiement sans contact

Le sticker : un nouveau moyen de paiement sans contactLe sticker de paiement sans contact est un moyen de paiement à apposer par le consommateur sur un objet.

Le sticker permet de régler des achats sans avoir à composer un code. Approuvé par Visa et Mastercard, le sticker peine à entrer sur le marché Français mais commence à se développer au Royaume-Uni, ainsi qu’aux Etats-Unis et dans d’autres pays européens.

Le développement de la technologie NFC dans le secteur bancaire. L’introduction des stickers de paiement sans contact sur le marché des moyens de paiement renouvelle la question de la sécurité autour de la technologie NFC (Near Field Communication).

La Cnil s’était déjà penchée sur la question du niveau de protection des données personnelles de ces nouveaux moyens de paiement.

Elle avait, à cette occasion, relevé une insuffisance de sécurité du fait de la possibilité d’intercepter les échanges de données personnelles entre une carte bancaire dotée de la technologie NFC et le lecteur à proximité duquel elle est passée (1).

Suite aux recommandations de la Cnil, seuls le numéro de carte et sa date d’expiration restent interceptables.

Réduire les risques de fraude liés à la technologie NFC. Pour réduire les risques de fraude, plusieurs moyens s’offrent aux consommateurs. Tout d’abord, ces moyens de paiement sans contact sont unitairement limités aux achats d’un montant, en général, inférieur à 20 euros. Des plafonds cumulés empêchent également de payer sans contact au-delà d’un certain montant par jour et par mois.

Par ailleurs, la Cnil ainsi que la Banque de France recommandent aux utilisateurs de protéger leur moyen de paiement par l’usage d’un étui protecteur qui créé une barrière contre les ondes électromagnétiques.

Enfin, en cas de fraude, l’établissement bancaire est tenu au remboursement intégral immédiat pour tous prélèvements réalisés sans qu’un code confidentiel n’ait été composé et si le titulaire du moyen de paiement ne tarde pas à faire opposition (2).

L’Institut national de la consommation a publié en début d’année une fiche pratique relative au paiement sans contact afin de répondre aux diverses interrogations des consommateurs (3).

Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France tient à rassurer les utilisateurs des moyens de paiement sans contact comme le sticker, en affirmant que l’année 2014 a permis de révéler que « la fraude demeur[ait] parfaitement contenue » avec un taux de 0,010% représentant un montant total de 108 000 euros ».

Ces statistiques, apportent, selon le gouverneur, la preuve « qu’innovation et sécurité ne sont pas incompatibles ».

Frédéric Forster
Lexing Droit Télécoms

(1) Lire un précédent Post du 27-7-2013.
(2) CMF, art. L.133-20 et L.133-18.
(3) INC, Fiche pratique du 25-2-2015.

Laisser un commentaire

shares