Petit-déjeuner : La data et les vêtements connectés

vêtements connectésLe cabinet organise le 16 octobre 2019 un petit-déjeuner débat sur la data et les vêtements connectés. Naïma Alahyane Rogeon et Florence Bost Designer Textile ont le plaisir de vous y convier.

L’alliance de la data et des vêtements connectés

Si l’actualité s’est fait l’écho des défis d’une mode plus soucieuse de son environnement, la data vient également repenser l’industrie de la mode. La Fashion Tech, intégrant les nouvelles technologies au sein du domaine textile et du vêtement vient en effet apporter une nouvelle expérience numérique alliant data, mode et vêtement intelligent.

La fashion tech est l’illustration de l’interaction et la concertation entre ces univers différents disposant de leurs propres codes, celui de la mode et de la technologie.

En témoignent le développement des textiles intelligents, des « wearable technologie » (technologie portable), des cabines d’essayage virtuel, de l’internet des objets dans le domaine, du prototypage virtuel …

Toutes ces évolutions présentent l’intérêt de mettre l’individu au cœur du vêtement, permettant de s’adresser de façon individualisée au porteur en exploitant la collecte ses données.

La data dans la mode : enjeux et perspectives juridiques

Les interactions entre la mode et la data sont multiformes et suscitent des problématiques juridiques spécifiques. Ces dernières sont d’ores et déjà multiples :

  • Quelle protection apporter à la data, quel est l’impact du RGPD en la matière ?
  • Quelle information à donner aux consommateurs ?
  • Quel contrat envisager ?
  • Quelles responsabilités juridiques ?

Ce petit-déjeuner sera l’occasion d’aborder un panorama des technologies numériques associant la collecte et le traitement de data dans le domaine textile et de la mode et d’identifier les enjeux et perspectives juridiques qui s’offrent aux acteurs de la Mode.

La data dans la mode : les vêtements connectés,
enjeux juridiques et techniques

Le petit-déjeuner débat a lieu le 16 octobre 2019, de 9h30 à 11h30 (accueil à partir de 9h00) dans nos locaux, 58 Gouvion-Saint-Cyr, 75017 Paris.

Conférence gratuite.
Inscription à partir de la page  dédiée à cet effet [lien]




Vêtements connectés : la data dans la mode

vêtements connectésPetit-déjeuner débat du 16 octobre 2019 « La data dans la mode : les vêtements connectés, enjeux juridiques et techniques » par Naïma Alahyane Rogeon, Avocat directeur du département Distribution et Plateforme, et Florence Bost, Designer Textile.

L’alliance de la data et des vêtements connectés

Si l’actualité s’est fait l’écho des défis d’une mode plus soucieuse de son environnement, la data vient également repenser l’industrie de la mode. La Fashion Tech, intégrant les nouvelles technologies au sein du domaine textile et du vêtement vient en effet apporter une nouvelle expérience numérique alliant data, mode et vêtement intelligent.

La fashion tech est l’illustration de l’interaction et la concertation entre ces univers différents disposant de leurs propres codes, celui de la mode et de la technologie.

En témoignent le développement des textiles intelligents, des « wearable technologie » (technologie portable), des cabines d’essayage virtuel, de l’internet des objets dans le domaine, du prototypage virtuel …

Toutes ces évolutions présentent l’intérêt de mettre l’individu au cœur du vêtement, permettant de s’adresser de façon individualisée au porteur en exploitant la collecte ses données.

La data dans la mode : enjeux et perspectives juridiques

Les interactions entre la mode et la data sont multiformes et suscitent des problématiques juridiques spécifiques. Ces dernières sont d’ores et déjà multiples :

  • Quelle protection apporter à la data, quel est l’impact du RGPD en la matière ?
  • Quelle information à donner aux consommateurs ?
  • Quel contrat envisager ?
  • Quelles responsabilités juridiques ?

Ce petit-déjeuner sera l’occasion d’aborder un panorama des technologies numériques associant la collecte et le traitement de data dans le domaine textile et de la mode et d’identifier les enjeux et perspectives juridiques qui s’offrent aux acteurs de la Mode.

La data dans la mode : les vêtements connectés,
enjeux juridiques et techniques

Le petit-déjeuner débat a lieu le 16 octobre 2019, de 9h30 à 11h30 (accueil à partir de 9h00) dans nos locaux, 58 Gouvion-Saint-Cyr, 75017 Paris.

Conférence gratuite. Pour y assister, l’inscription est obligatoire en renseignant les champs obligatoires (*) du formulaire ci-dessous :




Les spécificités juridiques de la fashion technology

fashion technologyLes spécificités juridiques de la fashion technology sont les précisions que Naïma Alahyane-Rogeon a données, le 9 janvier 2019, à Ludmilla Intravaia lors de son interview pour Le Boudoir Numérique, suite au petit-déjeuner débat, organisé à l’occasion de la Fashion Tech Week de Paris, au sein du cabinet Lexing Alain Bensoussan Avocats.

En octobre 2018, Naïma Alahyane-Rogeon, avocate en droit du numérique et des technologies avancées et férue de fashion technology, coanimait une conférence sur les technologies numériques émergentes dans le domaine textile et faisant le point sur les perspectives juridiques de ce secteur innovant.

La fashion technology est l’illustration de l’interaction et la concertation entre deux univers différents disposant de leurs propres codes, celui de la mode et de la technologie. En témoigne le développement des textiles intelligents au carrefour de la mode, de l’internet des objets, des données personnelles et du prototypage virtuel, au cœur de l’innovation.

Or, chacun de ces différents aspects techniques, est régi par un droit spécifique qui lui est propre.

Si vous avez envie de lancer un produit fashion tech et que vous vous posez des questions sur le volet juridique, Naïma Alahyane-Rogeon vous explique tout !

Imaginons un designer, en train de concevoir un objet fashion tech. Quel doit être son premier réflexe, d’une point de vue juridique ?

Si les vêtements connectés collectent des donnés à caractère personnel, quelles sont les règles à respecter ?

Une des particularités de la création fashion tech est d’être collaborative. Cette spécificité s’illustre-t-elle en matière juridique ?

Quels conseils juridiques donneriez-vous à un designer de fashion tech qui a envie de se lancer sur le marché ?

Retrouvez toutes les réponses à ces questions avec l’interview de Naïma Alahyane-Rogeon « Loi et fashion tech : que faut-il savoir ? », par Ludmilla Intravaia pour Le Boudoir Numérique le 9 janvier 2019.




6ème édition de la FashionTech Week Paris

FashionTech WeekLa FashionTech Week est un événement précédant la Fashion Week parisienne qui vise à réunir à Paris pendant une semaine les acteurs de la mode et des technologies avancées (stylistes, marques de luxe et de prêt-à-porter, designers, codeurs, hackers, etc.) autour d’événements : tables rondes, conférences, pitch night, hacktaton, show room, etc.

Paris, capitale de la mode et hub européen de l’innovation est un acteur clé de la FashionTech. Une ville choisie pour réunir cet écosystème en pleine croissance (marques de luxe et de prêt à porter, créateurs, hackers, startups, etc.) s’intéressant à la combinaison de ces domaines pour continuer de faire émerger, partager et co-construire la FashionTech.

Au programme de cette édition, les dernières innovations à découvrir durant une semaine : fashion pitch night, expo de créateurs avant-gardistes, tables-rondes, petit-déjeuner débat et soirées networking et bien plus encore.

Ainsi, la FashionTech Week permet de rencontrer la mode de demain, résolument innovante, numérique et éthique et d’échanger sur les opportunités et enjeux de celle-ci (matières textiles intelligentes, accessoires de mode et magasins connectés, etc.).

Cette année celle-ci se tient du 15 au 21 octobre dans différents lieux à Paris. La Fashion tech week est un événement gratuit et ouvert à tous, les inscriptions s’effectuent directement sur son site.

Mais surtout, au programme de cette semaine figure le petit-déjeuner débat organisé par le cabinet sur « L’enjeux des tissus intelligents et vêtements connectés », le 17 octobre. Il sera animé par Naïma Alahyane Rogeon et Florence Bost Designer Textile (Inscription gratuite).

Isabelle Pottier
Directrice Études et Publications




Fashion Tech week Paris : une semaine de mode et technologie

Fashion Tech week Paris : une semaine de mode et technologieNaïma Alahyane Rogeon est intervenue le 10 octobre dernier lors d’une table ronde pour la Fashion Tech Week 2016.

Elle a coanimé, lors la Fashion Tech Week qui se déroule actuellement à Paris du 6 au 13 octobre, une table ronde sur «Les nouveaux modèles et technologies, pour une mode plus transparente au côtés de :

  • Noémie Balmat (Fashion & innovation strategist clausette.cc) ;
  • Thibaut Schaeffer (Ingénieur Blockchain – Provenance) ;
  • Lucille Mazé (Créatrice du studio Mazé).

La Fashion Tech Week vise à réunir à Paris pendant une semaine les acteurs de la mode et des technologies avancées (stylistes, marques de luxe et de prêt-à-porter, designers, codeurs, etc.) autour d’événements : tables rondes, conférences, pitch night, show room, etc.

La Fashion Tech week permet de rencontrer la mode de demain, innovante, numérique, éthique et d’échanger sur les opportunités et enjeux de celle-ci (matières textiles intelligentes, accessoires de mode et accessoires connectés, etc.).

La table ronde a permis d’aborder les aspects techniques, créatifs et juridiques qu’implique l’appel aux technologies avancées dans le cadre des créations de mode et tout particulièrement de la technologie Blockchain.

La table ronde a été, en effet, également l’occasion de discuter des questions juridiques posées par l’utilisation de la blockchain dans le domaine de la mode, notamment pour une meilleure information sur la chaîne d’approvisionnement, l’origine d’un article voire la lutte contre la contrefaçon.

Rappelons que la Blockchain est une base de données décentralisée, organisée sous forme de chaînes de bloc. Chaque bloc renferme un certain nombre de transactions, et est validé par les nœuds du réseau qu’on appelle les « mineurs ».

Chaque validation passe par les utilisateurs sans les tiers de confiance. Cette technologie permet un échange d’informations et de transactions transparent et sécurisé.

La table ronde s’est tenue à Numa (1) le 10 octobre de 19H00 à 21H00.

La Fashion tech week est un événement gratuit et ouvert à tous, les inscriptions s’effectuent directement sur son site (2).

Naïma Alahyane Rogeon
Lexing Droit Design et Création

(1) Site du Numa
(2) Site de la FashionTech Week




Naïma Alahyane Rogeon aux meetups de la Fashion Tech Startup

Naïma Alahyane Rogeon aux meetups de la Fashion Tech StartupNaïma Alahyane Rogeon participe à la 2e édition des meetups de la Fashion Tech Startup. La Fashion Tech Startup est une communauté qui réunit les entrepreneurs, investisseurs, influenceurs et conférenciers de la Fashion Tech Française. Cette année, pour sa 2ème édition, l’événement co-animé par Dressing Avenue, se déroulera le 6 juillet 2016 à la CCI de Paris autour du thème « Collaborer et fédérer dans le secteur de la Fashion tech« .

Naïma Alahyane Rogeon animera la conférence aux côtés de :

  • Claire Eliot, designer et creative technologist ;
  • Alice Gras, présidente de l’assocation la Fashion Tech ;
  • Severine Hyvernat, chef de projet communication Agence re-active.

Comment les nouvelles technologies influencent-elles la mode ? Quel est l’impact du numérique sur les modes de conception des vêtements ? Comment tendre vers une mode technologique et durable ? telles seront les questions qui seront notamment abordées lors de cette conférence.

Cette nouvelle conférence mettra à l’honneur les activités dans le domaine de la Fashion tech, qui lie la mode et les technologies et s’intéressera à ce lien entre deux domaines a priori distinct.

La conférence permettra un partage d’expérience des intervenants sur les influences des nouvelles technologies sur les créations de mode.

Cette 2e édition des meetups de la Fashion Tech Startup sera aussi l’occasion de présenter l’association la Fashion Tech qui promeut une mode technologique dans une perspective de développement durable.

La conférence « Collaborer et fédérer dans le secteur de la Fashion Tech » aura lieu le 6 juillet 2016 de 18:45 à 20:30 à la CCI Paris-Ile-de-France – 6 Avenue de la Porte de Champerret, 75017 Paris.