Étiqueté : informatique

Software development

Matinée CIO : transformation digitale et renaissance du développeur

Le cabinet est présent le 7 décembre dans le cadre du salon de la Matinée CIO 2018 de son partenaire Cast Software. «Transformation digitale : renaissance du développeur» tel est le thème de la Matinée CIO 2018 organisé à Paris (9ème) le vendredi 7 décembre 2018 de 8:30 à 14:00 par la société Cast Software. À l’ère de la transformation digitale, le développeur vit son métier comme une philosophie, il aspire à l’excellence, travaille en communauté, souhaite apporter de la valeur, être un partenaire du business et les nouvelles méthodes Agiles/ DevOps renforcent cette tendance. Comment le DSI peut-il tirer parti de la Software Intelligence pour attirer, fidéliser et aider le nouveau développeur à exprimer tout son potentiel ? Autant de questions qui sont au coeur de cette matinée à laquelle participe le cabinet Lexing Alain Bensoussan Avocats, qui présente notamment, à cette occassion, sa plateforme d’outils SaaS entièrement dédiés...

0

Pénalités de retard dans les marchés publics informatiques

Dans un arrêt en date du 8 janvier 2015 (1), la Cour administrative d’appel de Lyon a jugé que lorsque le CCAP (cahiers des clauses administratives particulières) prévoie des provisions de pénalités de retard intermédiaires, seul le dépassement du délai global contractuellement défini donne lieu à l’application de pénalités définitives. Aux termes de l’article 20.1 du CCAG (cahier des clauses administratives générales) applicable aux marchés publics de travaux approuvé par le décret 76-78 du 21 janvier 1976 : « Les pénalités sont encourues du simple fait de la constatation du retard par le maître d’œuvre ». Il est en effet recommandé dans le cadre de marchés publics notamment informatique de fixer des pénalités de retard à titre provisionnel en cas de dépassement des délais fixés par le calendrier détaillé d’exécution. Les pénalités de retard ont une fonction dissuasive et réparatrice mais ne doivent pas pour autant être excessives. En l’espèce,...