Voyage au cœur de l’IA : vers un droit des robots ?

droit des robotsAlain Bensoussan qui a participé au hors-série de Libération consacré à l’IA, plaide à cette occasion pour un droit des robots.

Dans « Voyage au cœur de l’IA », le hors-série coédité par Libération et France inter, Alain Bensoussan a été interviewé par le journaliste César Voyer.

Déplacements, santé, sécurité… L’encadrement juridique des nouvelles technologies s’impose dans de nombreux secteurs. Est-il de urgent, s’interroge le journaliste,  d’instaurer un droit des robots ?

Selon Alain Bensoussan, cela n’aurait rien de révolutionnaire, rappelant que lorsqu’on a voulu cristalliser le capital des sociétés à la fin du 19ème siècle,  on a créé la personne morale. Ainsi, « la « réclusion criminelle à perpétuité » a été transformée en peine de mort économique, c’est-à-dire en « fermeture de la société ». Et l’avocat d’ajouter : « La liberté de la personne morale est distincte des personnes physiques qui la composent. Elle est autonome ». Tout en soulignant que « personne n’a demandé à serrer la main de la personne morale ». 

Voyage au cœur de l’IADe façon générale, comme le souligne César Voyer, Alain Bensoussan souhaite établir un cadre propice au développement de tout type d’intelligence artificielle afin de les intégrer en toute sécurité dans nos vies, parlant même de « nouvelle espèce ». D’ailleurs, son slogan « Bienvenue dans la robohumanité » annonce l’idée d’une collaboration future entre humains et robots dans toutes les activités de la vie.

Voyage au cœur de l’IA,
Hors-série coédité par Libération et France inter.
108 pages. 10 euros.

En kiosque à partir du 20 décembre.

Laisser un commentaire