Arrivée de la 5G en France : les grandes manoeuvres sont lancées

5G en France Frédéric Forster évoque l’arrivée de la 5G en France dans sa dernière chronique publiée dans le magazine E.D.I.

Les quatre opérateurs majeurs de réseaux de communication électroniques mobiles, Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom, ont manifesté leur intérêt pour l’attribution de fréquences dans le but de déployer leurs futurs réseaux 5G en France.

« Les premières technologies ne permettaient que les appels vocaux puis l’envoi de SMS. Les générations suivantes de technologies mobiles ont permis de développer de nouveaux usages : se connecter à internet, accéder à des applications, ou encore passer des appels en vidéo ».

La 5G est une technologie de rupture dans les réseaux mobiles qui rendra l’internet nomade plus rapide et vecteur de quantités considérables de données.

Les candidats à l’attribution de la 5G en France

L’Arcep, Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, devra juger de la qualité des propositions des candidats quant au respect des obligations et engagements optionnels.

Frédéric Forster, Avocat, directeur du pôle Télécoms du cabinet Lexing Alain Bensoussan Avocats,  passe en revue, à la fois, les exigences de l’Arcep et ce que gagneront les lauréats.

Lire l’article, Frédéric Forster, Les grandes manoeuvres sont lancées pour la pour la 5G en France, EDI n°100, septembre 2020.

shares