Catégorie : Flux transfrontières

Israël devient pays adéquat pour le transfert de données 0

Israël devient pays adéquat pour le transfert de données

Par décision du 31 janvier 2011 (1), la Commission européenne a reconnu à l’Etat d’Israël un niveau de protection adéquat pour les transferts de données à caractère personnel en dehors de l’Union européenne. Rappelons qu’aucune restriction ne peut être émise sur des flux transfrontières de données à caractère personnel effectués au sein de l’Union européenne. En revanche, est en principe interdit un tel transfert de données vers un Etat destinataire situé en dehors de l’Union européenne (2), à moins que cet Etat destinataire se soit vu reconnaître un niveau de protection adéquat des données personnelles par la Commission européenne (3).

Guide Cnil sur les transferts internationaux de données 0

Guide Cnil sur les transferts internationaux de données

La globalisation des échanges et l’utilisation croissante des nouvelles technologies ont conduit à une augmentation des transferts de données à caractère personnel en dehors de l’Union européenne. Prenant acte de cette évolution, la Cnil a publié, en septembre 2010, un nouveau guide dédié aux transferts de données à caractère personnel vers des pays tiers à l’Union.

Les conditions d’application des clauses contractuelles types 0

Les conditions d’application des clauses contractuelles types

Le groupe de travail de l’article 29 a adopté, le 12 juillet 2010, un document apportant d’utiles précisions quant à l’application des clauses contractuelles types issues de la décision 2010/87/UE du 5 février 2010. En particulier, il rappelle le principe selon lequel les clauses contractuelles type sont inapplicables dans la situation dans laquelle le responsable et le sous-traitant sont établis dans l’EEE

Adoption par la Commission européenne de nouvelles clauses contractuelles types

Adoption par la Commission européenne de nouvelles clauses contractuelles types

Informatique et libertés Flux transfrontières Flux transfrontières : de nouvelles clauses contractuelles types La Commission européenne a adopté, le 5 février 2010, de nouvelles clauses contractuelles permettant d’encadrer les flux transfrontières de données à caractère personnel vers des sous-traitants établis dans un pays n’offrant pas un niveau de protection adéquat. En permettant d’encadrer les transferts de « sous-traitant » vers « sous-traitant », les nouvelles clauses, prennent mieux en compte le recours croissant à l’externalisation et au « cloud computing » (littéralement, informatique dans les nuages). Ces nouvelles clauses remplaceront, à compter du 15 mai 2010, les clauses contractuelles types résultant de la décision 2002/16/CE du 27 décembre 2001. Aux termes de ces clauses un sous-traitant qui souhaite à son tour sous-traiter le traitement des données à caractère personnel devra au préalable obtenir l’accord écrit de l’exportateur pour le compte duquel les données sont transférées hors Union européenne. Par ailleurs,...