Pas de contrôle biométrique à base d’empreintes digitales dans les écoles

Informatique et libertés

Biométrie

Pas de contrôles biométriques à base d’empreintes digitales dans les écoles

En juin 2008, la Cnil a refusé d’autoriser un dispositif biométrique reposant sur l’empreinte digitale pour contrôler l’accès à un établissement scolaire ainsi que la présence des élèves. C’est ce que vient d’annoncer la Cnil dans un communiqué paru le 25 septembre sur son site. Le dispositif repose sur la reconnaissance des empreintes digitales avec un stockage sur une base de données pour contrôler l’accès à un lycée et la présence des élèves. Pour justifier son refus, la Cnil considère que la mise en place d’un tel dispositif n’est pas justifiée compte tenu de l’absence d’un « fort impératif de sécurité ». Il ne s’agit pas en l’espèce de sécuriser l’accès d’un nombre limité de personnes à une zone bien déterminée, « représentant un enjeu majeur dépassant l’intérêt strict de l’organisme » (type centrale nucléaire, aéroport, etc.). La délibération de refus n’est pas encore parue au journal officiel.

Communiqué Cnil du 25 septembre 2008

(Mise en ligne Septembre 2008)

Alain Bensoussan

Dès 1978, Alain Bensoussan, avocat à la Cour d’appel de Paris, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle, en droit de l’informatique ainsi qu’en droit des relations internationales, a fondé un cabinet dédié au droit des technologies avancées.

shares