Data dress ou une technologie de couture programmée

data dressLe projet dit « data dress » ou couture programmée a été présenté par deux géants du numérique et du prêt-à-porter (1).

Il ne s’agit pas d’une nouvelle robe intelligente mais d’un dispositif de création de robe sur-mesure en utilisant des données relatives aux habitudes de vie de l’utilisatrice collectées grâce à son application mobile (2).

L’utilisatrice autorise l’application « code couture » à collecter et exploiter ses données afin d’aboutir par l’utilisation d’un algorithme dédié à une robe personnalisée correspondant à son mode de vie (la « data dress »).

Ce dispositif établit un lien entre les habitudes de vie et une tenue vestimentaire sur-mesure dont le prix se veut accessible pour un grand nombre de consommateurs (3).

« Data dress » et « code couture »

La robe (data dress) sera personnalisée en termes de style, matière, couleur, accessoires …. suivant les habitudes de vie de l’utilisatrice. Préalablement, l’utilisatrice aura répondu à des questions sur son mode de vie (contexte d’utilisation, professionnel et/ou personnel, activités de l’utilisatrice, localisation, dernier restaurant où l’utilisatrice s’est rendue, temps de sommeil, activité physique, conditions climatiques …).

Ces données agrégées sur une semaine par un algorithme permettront d’aboutir à une robe personnalisée.

L’application proposera l’achat de différents modèles de robes (data dress) en fonction des activités de l’utilisatrice.

Aspects juridique du « Data dress »

Sur un plan juridique, ce dispositif (en version test actuellement) vient également poser des questions notamment :

  • l’encadrement contractuel de l’opération de confection, d’acceptation et commercialisation dans les conditions générales de vente ;
  • la détermination du titulaire des droits de propriété intellectuelle et notamment si l’utilisatrice pourrait invoquer des droits de propriété intellectuelle sur une robe réalisée grâce à la communication de ses données ;
  • la protection des données à caractère personnel collectées et exploitées au travers de l’application mobile …

Ces problématiques juridiques seront amenées à être réglées en formalisant notamment dans des conventions les droits et obligations des différents intervenants et en respectant la réglementation applicable aux données à caractère personnel.

Naïma Alahyane Rogeon
Lexing Design et création

(1) Partenariat Google – H&M – Yvyrevel (startup du groupe H&M).
(2) Application mobile Code Couture.
(3) environ 99 dollars.

Laisser un commentaire