Dématérialisation : quel cadre juridique ?

Dématérialisation : quel cadre juridique ?La dématérialisation étend son champ d’application. A tel point que l’on est en droit de s’interroger. Va-t-il falloir tout dématérialiser ? Tel sera le thème de la conférence organisée par Reed Expositions au prochain salon Documation-MIS le 18 mars 2015.
Parmi les intervenants, Alain Bensoussan, Avocat et fondateur du cabinet éponyme dédié au droit des technologies avancées et à la protection des données personnelles, présentera le cadre juridique de la dématérialisation.

Le champ d’intervention de la dématérialisation est très vaste. Il toute la chaîne de production documentaire de toute activité (achat, vente, marketing, comptabilité, fiscalité, etc.). Les entreprises des secteurs liés aux services, à la finance, à l’industrie, aux télécommunications sont concernées quelle que soit leur structure et taille.

Nous n’en sommes plus à envisager les freins ou les opportunités de la dématérialisation. La dématérialisation devient obligatoire dans la vie courante de toute organisation : en interne (RH, courriers, notes, comptabilité, bilans, etc.) comme en externe (relation-client, factures fournisseurs, déclarations sociales et fiscales, appels d’offres, etc.).

Cette conférence a pour objectif de  présenter :

  • Le cadre juridique de la dématérialisation ;
  • Les tendances à venir : Le triple 0, les dernières innovations en matière de document numérique et de valorisation de contenus ;
  • Gérer le couple bénéfices / risques ;
  • Mise en oeuvre : gestion de projet et conduite du changement ;
  • Retour d’expérience.

Crée en 1994, Documation a pour but de proposer des solutions aux problèmes de gestion de contenus électroniques. Documation connaît depuis des années tous les aspects de la gestion électronique de l’information, qui est l’une des priorités de l’entreprise dû au développement rapide des réseaux, de l’e-business, etc.

Programme de la conférence – Documation-MIS

Laisser un commentaire