Entente dans le secteur du travail temporaire

Concurrence

Entente dans le secteur du travail temporaire

Le Conseil de la concurrence sanctionne les majors de l’intérim en France (Adecco, Manpower et VediorBis) pour s’être concertés sur leur politique commerciale à l’égard de leurs clients « grands comptes », tels que Eiffage, La Poste, Alstom, EDF, Servair, les Galeries Lafayette ou Alcan.

Décision n°09-D-05 du 2 février 2009

Paru dans la JTIT n°86/2009 p.10

(Mise en ligne Mars 2009)