Etats-Unis : piratage par un salarié du système informatique de l’entreprise

piratage Un ancien salarié, qui avait piraté le système informatique de son entreprise afin de modifier les mots de passe et les codes accès d’un logiciel commercialisé par l’entreprise, a fait l’objet de mesures provisoires ordonnées par une Cour de justice de Floride.

En l’espèce, le programmeur informatique avait dérobé à son ex-employeur un ordinateur portable contenant les codes sources du logiciel que l’entreprise commercialisait. Il avait piraté le système informatique de la société et modifié les mots de passe et codes d’accès dudit système, afin d’extorquer à son ex-employeur la somme de 300.000 dollars en échange de la communication des nouveaux identifiants.

La société a donc saisi la justice américaine et la District Court, Southern District of Florida, a, le 6 janvier dernier, reconnu l’urgence de la situation. Elle a ordonné la restitution de l’ordinateur portable et a interdit au programmeur de divulguer ou modifier, de quelque manière que ce soit, tout ou partie du code source.

US DC California Northern 6-1-2012

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire