Google a-t-il abusé de sa position dominante sur internet ?

Frédéric Forster répond aux questions de Anne-Laure Jumé sur l’ouverture de l’enquête que Bruxelles a décidé d’ouvrir à l’encontre de Google. La Commission européenne agit en effet suite à plusieurs plaintes déposées pour « abus de position dominante ». Google est soupçonné d’avoir pénalisé des services concurrents en favorisant ses propres outils de recherche. Il aurait en quelque sorte biaisé les résultats de ses recherches et l’affichage de liens sponsorisés, des pratiques totalement interdites lorsque l’on est un opérateur prédominant.

Les autorités de concurrence vont  chercher à vérifier s’il n’y a pas dans les pratiques de Google, matière à sanction. Seule une enquête permettra de trouver des éléments qui permettent d’avérer et d’objectiver l’existence ou non d’une infraction. La procédure prendra plusieurs mois…

( Ecouter l’interview sur Radio classique)

Laisser un commentaire