Harcèlement numérique : le droit à la déconnexion des salariés

Harcèlement numériqueHarcèlement numérique : le droit à la déconnexion des salariés en entreprise, Maître Bensoussan est intervenu dans ce débat sur l’antenne de BFMTV pour la tendance du 22 septembre 2014 de l’émission « Paris est à vous ».

Le droit à la déconnexion des salariés pour éviter le harcèlement numérique a été le thème abordé par Joëlle Menrath, sociologue, Alain Bensoussan, avocat au barreau de Paris, Sophie Binet, secrétaire générale UGICT-CGT, et Olivier Le Deuff, docteur en science de l’information et de la communication, maître de conférences à l’université Bordeaux III, dans Paris est à vous, avec Karine Vergniol, sur BFM Business.

Pour les cadres au forfait/jour et libres d’organiser leur temps de travail, les nouvelles technologies sont une chance qui permet de lisser le stress. Il appartient donc à chacun de gérer son temps de travail. Selon lui, la possibilité qu’ont les cadres de se connecter en dehors des heures de bureau, est une souplesse de travail qui est le contre-point à la vie privée résiduelle qui leur est reconnue au sein de l’entreprise.

Cette connexion permet d’équilibrer le rapport vie privée / vie professionnelle et participe en cela du droit au bonheur, au travail, en famille et en société.

L’accord de branche Syntec du 1 avril 2014 sur la durée du travail, signé et négocié par la CFDT, la CGC, CINOV et la Fédération Syntec (1), qui est venu compléter l’accord du 19 février 2013 relatif à la Santé et aux risques psychosociaux, inscrit le droit à la déconnexion des salariés travaillant dans le numérique (2).

Pour revoir l’émission sur BFM Business : La tendance du moment du 22 septembre 2014.

(1) Syntec, Accord de branche du 1-4-2014.

(2) Lire Emmanuel Walle, « Syntec et le droit à la déconnexion reconnu aux salariés »,  post du 11-9-2014.

Laisser un commentaire