Identifié grâce à son portable, il est condamné pour diffamation