Juristendance Informatique et libertés n°59-2014

Juristendance Informatique et libertés n°59-2014L’édito de la Lettre juristendance Informatique et libertés de septembre-octobre dresse le bilan de la  seconde opération Sweep Day portant sur des applications mobiles, diligentée le 13 mai 2014 par la Cnil et 26 de ses homologues dans le monde.

Il présente également les recommandations de la Commission aux éditeurs d’applications mobiles en vue d’éviter le prononcé d’éventuelles sanctions pour non-respect de la loi Informatique et libertés.

La lettre juristendance Informatique et libertés de ce mois revient également sur les outils de mesure d’audience des panneaux publicitaires et de fréquentation de magasin. Le déploiement de ces technologies retient en effet l’attention de la Cnil qui a rappelé, sur son site internet, la réglementation en vigueur et précisé sa doctrine en la matière.

Le FAQ juristendance s’inscrit dans le prolongement de l’édito, consacré aux applications mobiles, en répondant aux questions suivantes : Les services de géolocalisation requièrent-il l’accord des utilisateurs ? L’envoi de publicités ciblées est-il licite ? L’analyse comportementale des données est-elle légale ?

Ce numéro est aussi l’occasion d’annoncer la parution en octobre prochain, du premier « code métier » consacré aux systèmes d’information, le « Code informatique, fichiers et libertés » à paraître aux éditions Larcier dans la collection des « Codes métiers Lexing »®.

Ce livre s’adresse aux responsables des systèmes d’information (DSI, RSSI, CIL, etc.) particulièrement concernés par la législation Informatique et libertés car ils doivent maîtriser les risques juridiques associés à leur système d’information. De manière générale, il s’adresse à tous les responsables de traitements de données, quelle que soit l’activité et la taille de l’organisme.

C’est également l’occasion d’annoncer que le cabinet renforce son activité de conseil en informatique, avec l’arrivée d’Eric Le Quellenec, spécialiste en droit des nouvelles technologies, de l’informatique et de la télécommunication, qui a rejoint le cabinet en tant que directeur du département informatique conseil.

Il répond à nos questions sur son parcours d’avocat technologue, ses autres compétences, les contentieux informatiques qui ont marqués l’actualité des dernières semaines et ses aspirations en matière de conseil informatique.

Lettre juristendance Informatique et libertés N°59 Sept.-Oct. 2014

Laisser un commentaire