La blockchain future révolution dans le secteur de la musique ?

blockchain futureMarie Soulez participe le 12 juin à la Gaité Lyrique à un débat sur les enjeux de la blockchain dans le secteur de la musique.

Qu’est-ce que la blockchain ? Quels sont les enjeux économiques et juridiques pour le secteur de la musique ? Autant de questions au centre de la table ronde à laquelle participera Marie Soulez à la Gaité Lyrique à l’invitation de l’association Dauphine culture.

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations sans organe de contrôle. Elle a déjà connu une large médiatisation au travers de la fameuse crypto-monnaie dénommée « bitcoin ».

Mais la blockchain ne se limite pas à cette expérience.

La blockchain au cœur d’enjeux technologiques, économiques et sociaux

La mondialisation et la dématérialisation des échanges sont autant de terrains propices au développement de cette technologie dans bien d’autres secteurs.

La blockchain se retrouve ainsi au cœur des enjeux technologiques, économiques, voire sociaux de demain. Au-delà de la monnaie, ce sont les échanges de biens culturels et, en particulier, le secteur de la musique qui sont, aujourd’hui, le champ de nombreuses expérimentations reposant sur la blockchain.

Quels enjeux pour la blockchain dans le secteur de la musique ?

Quels seront les impacts de cette technologie aux niveaux économique et juridique ? S’agira-t-il d’une révolution ou d’une disruption ? Au cours de ce débat, chacun des intervenants sera invité à apporter un éclairage sur ces questions à partir de son expertise.

Intervenants

  • Benoît Defamie : ingénieur des Arts et Métiers, consultant et formateur depuis 20 ans, il a créé en 2017 dr.groov’ (une box mensuelle 100% musique) et est en charge du développement de BlockchainyourIP auprès du secteur culturel.
  • Pamela E. Hute : autrice, compositrice et interprète, diplômée de Sciences Po, elle partage son temps entre son travail comme consultante en communication, son engagement à La GAM (Guilde des Artistes de la Musique) et à l’IAO (International Artists Organization), le label qu’elle a fondé en 2016 (My Dear Recordings), et sa carrière d’artiste. Après 3 albums studios, dont deux publiés chez tôt Ou tard, elle vient de sorir un nouvel EP.
  • Marie Soulez : avocate à la Cour d’appel de Paris et spécialiste du droit de la propriété littéraire et artistique, elle dirige le département contentieux de la propriété intellectuelle du cabinet Lexing Alain Bensoussan Avocats. Elle préside la commission Réalité virtuelle de l’Association du droit des robots (ADDR), et est chargée d’enseignement en droit de la propriété intellectuelle et Cloud Computing à Centrale Supelec.
  • Xavier Costaz : directeur de projets et innovation à la Sacem, en charge du projet de blockchain Elixir. Il a rejoint la Sacem en 2014 en tant que Directeur de projet transverse. Il a rapidement été impliqué dans les sujets d’innovation en mettant en place des partenariats avec des écoles, des startups et des acteurs du marché ou technologiques sur les sujets big data, machine learning, crowdsourcing, blockchain, fingerprinting… Précédemment il a travaillé en tant que consultant et Manageur chez ATKearney et PMP suite à un diplôme d’ingénieur de l’école polytechnique.
  • Virginie Savi de Tové : modératrice.

Rendez-vous

Mardi 12 juin 2018 à 19h00

Accès libre (dans la limite des places disponibles)

Les Débats Dauphine Culture sont des manifestations de l’association Dauphine culture. Les partenaires 2018 sont la Gaîté Lyrique, La Cité internationale des arts et la BPI du Centre Georges Pompidou.

Eric Bonnet
Directeur de la communication juridique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *