L’échappée volée 2016 – Robots gouvernés ou gouvernants ?

L'échappée volée 2016Dans L’ECHAPPEE VOLEE 2016, Alain Bensoussan « Et si nous reprenions le contrôle sur les algorithmes ? ».

L’échappée volée 2016 invite 40 intervenants (des signaux faibles, experts, entrepreneurs, scientifiques, artistes, activistes, philosophes, méconnus du grand public) sélectionnés pour prendre la parole, engager le débat et créer les conditions de l’émergence de nouveaux paradigmes.

L’échappée volée 2016 : De l’utopie à la réalité, préparer 2030.
Passer de l’idée à l’action !
L’innovation au service du bien commun !
Le futur se bâtit aujourd’hui !

2030 ressemblera aux choix que nous allons faire maintenant et dans les quinze prochaines années. Ce sont nos actions, nos décisions, nos engagements qui façonnerons notre destin. L’échappée volée 2016 propose une expérience exceptionnelle pour vous préparer aux transformations radicales qui nous attendent au cours des quinze prochaines années.

La programmation de L’ECHAPPEE des 28 et 29 mai 2016 comporte une liste de 20 conférenciers, des démonstrations et expériences. Maître Alain Bensoussan est intervenu lors de la conférence : « A l’ère cyber : gouvernés ou gouvernants ? » sur le droit des robots et de leurs algorithmes.

La robotique constitue incontestablement un levier de croissance de nature à modifier, en profondeur, les modes de production et les modèles économiques existants, en plus de susciter, pour certaines de ses formes, de nouveaux types de rapports sociaux qui ne seraient pas purement humains.

La singularité du robot dans l’espace juridique a vocation à s’accentuer symétriquement, tandis que la pertinence de la qualification de bien meuble décroît, la nécessité de doter le robot intelligent d’un statut juridique inédit se fait plus pressante.

Ce mouvement en vases communicants a ceci de particulier qu’il semble à la fois unilatéral et irréversible la puissance de l’industrie robotique, l’implication des plus grands acteurs de l’économie numérique, l’importance des enjeux financiers, l’engouement de la recherche et l’appétence sociale constituent, ensemble, une assise particulièrement solide à [avènement
de la robotique intelligente.

Une fois la rupture technologique consommée – résultant de la liberté dont disposera le robot, elle-même alimentée par ses capacités d’apprentissage – le droit n’aura d’autre choix que de s’aligner.

BENSOUSSAN Alain et Jérémy, Droit des robots, Larcier 2015.

L’échappée volée 2016, De l’utopie à la réalité, préparer 2030 (p. 4).
L’échappée volée 2016, « A l’ère cyber : gouvernés ou gouvernants ?« , 28 mai 2016.
Retrouvez la nuit de L’échappée volée 2016, le 5 juin à 00:35 sur France 5.

 

Laisser un commentaire