Objets connectés : les pièges à éviter pour réussir un projet

Objets connectés : les pièges à éviter pour réussir un projetPetit-déjeuner débat du 16 mars 2016 « Objets connectés et perspectives juridiques », animé par Alain Bensoussan Avocats.

Le développement massif des objets connectés constitue la troisième vague de croissance de l’internet que l’on a coutume d’appeler « le web 3.0 ». Selon L’Usine Digitale, les objets connectés font partis des technologies qui vont permettre à l’industrie de se transformer en 2016.

Si aujourd’hui il existe moins de dix milliards d’objets connectés dans le monde, d’ici 2020 il en existera une cinquantaine de milliards.

La montée en puissance de l’internet des objets, et demain de l’internet des agents, va nécessairement changer notre façon de produire, de nous soigner, de prendre des décisions et plus globalement de vivre.

A l’heure actuelle, de nombreuses applications existent déjà que ce soit dans le domaine du wearable (les bracelets et montres connectées), de la santé connectée (tensiomètre, contrôle du niveau de glycémie), de la domotique (thermostats connectés, ampoule Led, serrure connectée), ou encore de l’automobile (voiture connectée, intelligente, autonome).

C’est la raison pour laquelle les objets connectés suscitent de vifs débats, les enjeux économiques, éthiques, sociaux et juridiques attachés à ces perspectives étant colossaux.

D’un point de vue juridique, les questions récurrentes tournent essentiellement autour des notions de :

  • responsabilité,
  • contractualisation,
  • sécurité,
  • protection des données personnelles et big data,
  • propriété des données produites.

Telles sont quelques-unes des questions qui seront abordées lors du petit-déjeuner débat.

Catherine de Bleeker, directrice marketing de Delsey nous parlera des valises connectées.

Le petit-déjeuner a lieu de 9h30 à 11h00 (accueil à partir de 9h00) dans nos locaux, 58 boulevard Gouvion-Saint-Cyr, 75017 Paris.

Il est diffusé en direct sur notre chaîne YouTube : Lexing Alain Bensoussan Avocats à cette adresse.

Laisser un commentaire