Audit des signes distinctifs : détecter les points de faiblesse pour mieux valoriser son patrimoine intellectuel