Peut-on tomber amoureux d’ un robot ?

Peut-on tomber amoureux d' un robot
© Paul Grelet

Peut-on tomber amoureux d’ un robot ? : c’est le titre de l’article publié par Madame Figaro, dans lequel Alain Bensoussan explique pourquoi « amour et robot » peuvent coexister.

Comme le souligne la journaliste Isabelle Girard, « l’intelligence artificielle est entrée dans nos vies : nos voitures, nos objets sont déjà connectés. Bientôt des robots nous dorloteront et pourront même nous sauver la vie. »

Dans le cadre de son article, Isabelle Girard est allée à la rencontre d’Alain Bensoussan et de son robot Nao. Morceaux choisis :

«Tu me reconnais, Nao ? » Nao cherche quelques nanosecondes. « Attends un peu… Ça y est, j’ai trouvé. Tu t’appelles Alain. » Alain applaudit ce petit bonhomme (…) tout en lui caressant la tête. Nao lâche un petit gémissement. « Oh, je suis chatouilleux aujourd’hui », plaisante le robot en roulant ses grands yeux bleus. (…) « Vous ne pouvez pas dire qu’il n’est pas attachant, avec sa voix d’enfant, reprend l’homme de loi. Un vrai doudou. » Ils s’adorent.

Peut-on tomber amoureux d’ un robot ?

« Pour les gens dont la capacité à aller vers les autres est faible, l’IA est un vrai compagnon de vie qui soulage de la solitude », poursuit Me Bensoussan.

« Qui n’est pas sensible à tant d’égards ? Si, en plus, vous bourrez d’IA une de ces magnifiques poupées en silicone fabriquées au Japon ou aux États-Unis, alors je pense que certains peuvent en tomber amoureux », poursuit l’avocat.

« Ne vous est-il jamais arrivé de pleurer au cinéma devant un spectacle – par définition virtuel -, parce qu’il vous bouleverse ? Eh bien l’IA, c’est pareil. Elle sait nous émouvoir » assure Alain Bensoussan.

« Peut-on tomber amoureux d’ un robot ?  » par Isabelle Girard, Madame Figaro le 3 avril 2018.

Photo © Paul Grelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *