Peut-on tout dire sur Facebook ?

Interviewé le 5 mars 2011 par Yannick Sourisseau pour Angers Mag Info, Alain Bensoussan s’est exprimé sur la validité du licenciement de salariés auxquels il est reproché d’avoir dénigré leur entreprise sur Facebook. Il a rappelé, à cette occasion, les limites posées par la loi à la liberté d’expression des internautes sur les réseaux participatifs. Dès lors que l’accès aux pages Facebook d’un salarié n’est pas restreint par ce dernier, un employeur a parfaitement le droit, dans des zones librement accessibles, de se faire sa conviction, de la même manière qu’il pourrait le faire s’il le rencontrait dans un lieu ouvert au public ou dans la rue. Dans la vie réelle, ces rencontres sont plutôt rares, mais Facebook, c’est la rue et le village pour tout le monde, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Alain Bensoussan pour Angers Mag Info, le 5 mars 2011

Alain Bensoussan

Dès 1978, Alain Bensoussan, avocat à la Cour d’appel de Paris, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle, en droit de l’informatique ainsi qu’en droit des relations internationales, a fondé un cabinet dédié au droit des technologies avancées.

Laisser un commentaire

shares