Technolex : vivre et travailler avec les données à l’heure du RGPD

L’atelier consacré aux données personnelles à l’heure du RGPD sera l’un des temps forts de la 2ème édition de Technolex (Paris, 29 novembre 2017).

Sur fond d’hyperconnexion et de Big Data, la deuxième édition de Technolex, rencontre dédiée aux enjeux croisés du droit et des nouvelles technologies, qui se tiendra le 29 novembre prochain au Collège des Bernardins (Paris 5ème) à l’initiative du Groupe Serda et sous la direction scientifique du cabinet Alain Bensoussan Avocats Lexing, fera une large place à la protection des données à caractère personnel.

Disruption digitale et droit

Face à l’émergence du tout digital, les enjeux ne sont pas seulement technologiques et éthiques, mais également juridiques, et beaucoup de solution, de toute évidence, viendront du droit. En tous cas, les modèles disruptifs nés des avancées technologiques seront, dans de très nombreux cas, pilotés par le droit, qu’il s’agisse des robots, des drones, des voitures intelligentes, des IoT…

Autant de questions qui au cœur de la deuxième édition de Technolex, rencontre dédiée aux enjeux croisées du droit et des nouvelles technologies, qui se tiendra le 29 novembre prochain au Collège des Bernardins (Paris V) sur le thème : « Disruption digitale et droit ». Une initiative du Groupe Serda qui en a confié la direction scientifique au cabinet Alain Bensoussan Avocats Lexing.

Les données, nouvel Eldorado ?

A l’heure où l’explosion quantitativement phénoménale du Big data ouvre une véritable mine d’or pour tous les acteurs ayant accès d’une manière ou d’une autre aux données ainsi collectées et stockées, se pose la question du statut des données: à qui appartiennent celles qui sont collectées, conservées, transférées, modifiées ou interprétées par une multitude d’acteurs ?

Quant à ces données traitées, comparées et « transformées », appartiennent-elles à celui qui a réalisé la comparaison ou deviennent-elles la propriété de ceux qui ont produit ou fourni les données qui ont été à la base de cette comparaison ? Et surtout, les internautes peuvent-ils se les réapproprier ?

Se réapproprier ses données

Sont-elles des éléments susceptibles de faire l’objet d’un commerce ? Si oui, quels sont les règles juridiques qui régissent la commercialisation de ces données ?

Voilà quelques-unes des très nombreuses questions que soulève le statut juridique de la donnée, qui seront abordées dans le cadre de cet atelier, à quelques mois de l’entrée en vigueur du RGPD qui marque un tournant majeur dans la régulation des données personnelles et va imposer aux entreprises d’assumer leur pleine et entière responsabilité sur les données qu’elles traitent.

L’atelier consacré aux données personnelles à l’heure du RGPD

Le 29 novembre de 9H30 à 10H45

Au programme :

  • Les grandes étapes du GDPR et le plan d’action
  • En route vers mai 2018 : le point de vue du régulateur
  • Collecter des données personnelles et des données de santé
  • Le DPO, nouvel acteur de la conformité RGPD
  • Retour d’expérience d’un CIL

Avec la participation de :

  • Hélène Legras, Correspondant Informatique et Libertés / Data Protection Officer des sociétés du groupe New AREVA Holding, Vice-Présidente de l’ADPO ;
  • Armand Heslot, Ingénieur-expert au service de l’expertise technologique, CNIL ;
  • Fabien Gandrille, DPO, SCOR ;
  • Chloé Torres, Avocat à la Cour, Directrice du Département, Informatique et Libertés, Alain Bensoussan Avocats Lexing ;
  • Sarah Piot, Correspondant Informatique et Libertés AAA-Data

Technolex : 4 ateliers, 2 séances plénières, 7h de formation et plus de 30 intervenants

  • Jérémy Bensoussan, Avocat, directeur du département Droit des technologies robotiques, Lexing Alain  Bensoussan  Avocats ;
  • Polyanna Bigle, Avocate, directrice du département Sécurité numérique, Lexing Alain  Bensoussan  Avocats ;
  • Charles du Boullay, CDC Arkhinéo (Caisse des Dépôts) ;
  • Ghislaine Chartron, Professeure en Sciences de l’information et de la communication, titulaire de la Chaire d’Ingénierie Documentaire, Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) ;
  • Alexandre Cassart, Avocat, Lexing Belgique, auteur de l’ouvrage « Droit des drones » (Larcier) ;
  • Anthony Coquer, Adjoint au Directeur Sûreté, Keolis ;
  • Michel Cottin, Records Manager, RATP ;
  • Frédéric Forster, Avocat, directeur du Pôle Télécoms, Lexing Alain Bensoussan Avocats ;
  • Hélène Legras, Correspondant Informatique et Libertés / Data Protection Officer des sociétés du groupe New AREVA Holding, Vice-Présidente de l’ADPO ;
  • Pierre Fuzeau, Directeur général du Groupe Serda-Archimag ;
  • Fabien Gandrille, DPO, SCOR
  • Didier Gazagne, Avocat, directeur de la Business Unit Défense & Sécurité – Drones – Risque, Lexing Alain Bensoussan Avocats ;
  • Armand Heslot, Ingénieur-expert au service de l’expertise technologique, Cnil ;
  • Rodolphe Hasselvander, CEO de Blue Frog Robotics ;
  • Marc Mossé, Senior Director Government Affairs, Associate General Counsel, Microsoft EMEA ;
  • Julia Petrelluzzi, Ph. D Student Droit et intelligence artificielle ;
  • Sarah Piot, Correspondant Informatique et Libertés, AAA-Data ;
  • Nathalie Plouviet, Avocate, directrice du Département IoT, Lexing Alain Bensoussan Avocats ;
  • Thomas Sabatier, CEO, The Chatbot Factory ;
  • Henry Seydoux, PDG, Parrot ;
  • Marie Soulez, Avocate, directrice du département Propriété Intellectuelle Contentieux, Lexing Alain Bensoussan Avocats ;
  • Denis Thierry, PDG, Néopost ;
  • Chloé Torres, Avocate, directrice du Département Informatique et libertés, Lexing Alain Bensoussan Avocats.


Collège des Bernardins
20, rue de Poissy
75005 Paris

Pour vous inscrire : https://technolex.eu/

Renseignements :
Eric Bonnet
eric.bonnet@lexing.law / 06 74 40 72 01

Laisser un commentaire