TIC et Mode : la rencontre de la mode et des technologies

TIC et Mode : la rencontre de la mode et des technologiesTIC et Mode. Le R3iLab (soutenu par la Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services) met en œuvre le programme Tech et Design présenté un précédent post, mais également un programme intitulé TIC et Mode destiné tout particulièrement à favoriser les interactions entre la mode et les technologies de l’Information et de la Communication.

Le programme TIC et Mode vise les professionnels des industries de la mode et du textile et des designers en vue de faire émerger des projets innovants dans la filière mode et textile.

Il poursuit trois principaux objectifs :

  • Promouvoir les nouvelles technologies : Le but poursuivi est de favoriser notamment la création et la mise sur le marché d’articles de mode faisant appel aux technologies de l’information et de la communication.
  • Atteindre « l’impact marché » : Le programme vise à optimiser la mise sur le marché des créations textiles intégrant des fonctionnalités numériques.
  • Favoriser la coopération entre les acteurs : Dans sa globalité, le programme est destiné à promouvoir les échanges entre acteurs des filières mode et textile et du numérique.

Ce type de programme permet de créer des collaborations stratégiques entre les designers et les acteurs des technologies de l’information et de la communication.

Cette coopération entre créateurs de mode et acteurs du numérique se retrouve également à l’étranger.

Ainsi un programme de collaboration stratégique a été présenté en janvier dernier aux Etats Unis entre le Conseil des créateurs de mode américains CFDA (Council of Fashion Designer of Amercia) et un acteur mondial du numérique dans le domaine des vêtements intelligents. La collaboration envisagée vise à favoriser les interactions et conceptions issues de la rencontre de la mode et des technologies. Le programme a vocation à mettre en contact plus de 400 créateurs de renom, membres du CFDA et des acteurs du numérique dans le but d’échanger et concevoir dans le domaine du vêtement connecté.

De façon générale, ce type de collaboration appelle également les acteurs concernés à envisager la formalisation de leur partenariat en encadrant sur un plan juridique leurs relations commerciales.

Naïma Alahyane Rogeon
Lexing Droit Design et Création

Laisser un commentaire