Transformation numérique et données personnelles

Transformation numérique Transformation numérique : Quelle protection des données personnelles pour quelle conception de la vie privée ?

Face aux limites actuelles de la protection des données à caractère personnel, il est parfois proposé de donner aux individus un véritable droit sur leurs données : un droit à l’autodétermination plutôt qu’un droit de propriété.

Alain Bensoussan a participé à la table ronde n° 1 de la Transformation numérique, aux cotés de Jacky Richard, conseiller d’État, Antonio Casilli, sociologue, Thomas von Danwitz, président de chambre à la CJUE et Délia Rahal‐Lofskog, de la Cnil.

La première table ronde a pour ambition d’aborder la question sensible du statut des données personnelles. Y a‐t‐il un droit de propriété des personnes sur leurs données personnelles ? Ne convient‐il pas plutôt d’envisager la protection des données personnelles comme un droit à l’autodétermination informationnelle ? Des exemples concrets tirés de l’utilisation des données de santé et de l’usage du numérique dans les relations de travail, de l’exposition de la vie privée sur les réseaux sociaux permettraient de vérifier la pertinence du choix de la meilleure protection des données personnelles.

La France dans la transformation numérique : quelle protection des droits fondamentaux ?
Colloque du Conseil d’Etat, du 6 février 2015.

Laisser un commentaire