Un cabinet engagé en faveur du développement durable

Un cabinet engagé en faveur du développement durableDéveloppement durable oblige, Alain Bensoussan Avocats Lexing a très tôt adopté une démarche solidaire et paperless.

A l’heure où les ressources de la planète s’amenuisent et où l’engagement en faveur de l’environnement est plus que jamais un impératif sociétal majeur, le cabinet Alain Bensoussan Avocats Lexing se démarque en se fixant des objectifs de développement durable dans le cadre de l’exécution de l’ensemble de ses prestations.

Ainsi, sous l’impulsion de son fondateur Alain Bensoussan, le cabinet a dématérialisé l’ensemble de son activité, limitant l’utilisation du papier aux seules éditions nécessaires. Qu’on en juge :

  • dans le cadre de sa politique « zéro papier », les dossiers du cabinet sont tous numériques à l’exception des actes de procédure qui doivent être conservés en version papier originale ; seule exception : les « livraisons » officielles pour lesquelles le cabinet peut mettre exceptionnellement à disposition des impressions de documents recto-verso en noir et blanc ; en tout état de cause, priorité est donnée au papier recyclé ;
  • le cabinet met en place une démarche de dématérialisation des livrables et d’échange des documents par courrier électronique s’appuyant sur des outils de communication unifiés et de partage de documents à distance ;
  • les télécopies sont reçues électroniquement ;
  • afin de limiter l’empreinte carbone du cabinet et de ses clients, le cabinet est en mesure d’organiser des téléconférences, ainsi que des visioconférences (Hangout de Google, Skype).

A très court terme, les imprimantes sont appelées à disparaître du cabinet.

Comme le souligne Alain Bensoussan, qui insuffle en la matière une véritable démarche de conduite du changement : « Personnellement, je ne travaille qu’avec un iPad, un iPhone et un stylet électronique. Je suis donc assez mobile et je pourrais parfaitement me passer de mon bureau ».

Par ailleurs, dans le respect des règles de confidentialité, des entreprises extérieurs collectent les consommables aux fins de recyclage et les documents papier pour destruction sécurisée.

Développement durable et recyclage responsable et solidaire

Le cabinet fait ainsi appel, pour la collecte et le recyclage des papiers confidentiels et des cartouches d’encre, à une société de gestion des déchets de bureau qui emploie des personnes en situation de handicap et favorise ainsi leur insertion dans le monde du travail.

Dans ce cadre, le cabinet a mis en place les actions suivantes :

  • évaluation précise des besoins spécifiques du cabinet en matière de collecte et de gestion des déchets (consommables et papier) ;
  • installation dans les locaux d’outils de tri, en particulier de récipients, corbeilles, et/ou containers spécifiques nécessaires à la collecte des déchets en fonction de leur nature ;
  • sensibilisation des collaborateurs du cabinet au tri sélectif et à sa politique environnementale.

Le cabinet fait également appel à un collectif d’ESAT/EA, spécialisé dans le recyclage responsable et solidaire des matériels informatiques et de bureautique, qui offre notamment des prêts gratuits de matériels informatiques aux personnes défavorisées et aux associations de soutien scolaire.

Ce collectif s’est fixé notamment pour mission :

  • de lutter contre la fracture numérique ;
  • la promotion de la solidarité numérique par la mise à disposition de matériel reconditionné, personnalisable ;
  • l’orientation des bénéficiaires vers les structures d’alphabétisation numérique pour l’accompagnement à la prise en main de ces matériels informatiques ;
  • d’équiper les jeunes créateurs d’entreprise ou porteurs de projet, de matériels informatiques reconditionnés.
Pro bono et actions en faveur des personnes en situation de handicap

Par ce biais, le cabinet s’est attaché à promouvoir l’insertion et l’emploi des personnes en situation de handicap, tout en contribuant à promouvoir auprès des personnes défavorisées l’utilisation des outils du numérique qui sont au cœur de son activité.

Enfin, le cabinet est sensible aux actions caritatives, et impliqué auprès de différents organismes, en particulier auprès :

  • du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), agence de l’Organisation des Nations unies, consacrée à l’amélioration et à la promotion de la condition des enfants ;
  • des Resto du cœur, association fondée par Coluche dont les actions diversifiées, consistent en la fourniture d’une aide alimentaire, à l’aide au logement ou à l’emploi, et en particulier, à l’accès aux droits et à la justice pour les plus démunis.

Le cabinet soutient ces deux organismes par des donations régulières.

Par ailleurs, le cabinet est engagé de surcroît, dans le cadre d’une activité de mécénat pour cinq ans, auprès de l’association InitiaDROIT, association d’avocats bénévoles dont la mission est d’ouvrir le droit aux jeunes, en particulier par des interventions dans les collèges et lycées ayant pour support des cas pratiques, étudiés avec le concours des avocats bénévoles.

Le cabinet est intervenu notamment dans ce cadre auprès d’élèves en proposant une approche du droit « vivant », et a participé à l’animation de la Coupe nationale biennale des élèves citoyens, qui s’est déroulée le 22 mars 2012 au Conseil économique, social et environnemental. Ce concours, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de la Justice et des Libertés, avait pour thématique « Le net, la loi et toi ».

La responsabilité sociétale du cabinet repose enfin sur son implication régulière dans des dossiers pro bono (interventions à titre gracieux) par mécénat de ses compétences. A titre d’exemple, il est intervenu pour une société ayant pour action la lutte contre la pauvreté par le développement du microentreprenariat dans le monde, aux fins d’analyse et de mise en conformité de son site web à la réglementation française.

Développement durable et action en faveur de la reforestation

Dernière action en date : Alain Bensoussan Avocats Lexing s’est engagé aux côtés de Cèdre, une société de gestion des déchets née d’une double ambition : participer activement à la protection de l’environnement et aider les personnes en situation de handicap à trouver leur place dans le monde du travail. En partenariat avec Reforest’Action, qui permet aux entreprises et aux particuliers « d’agir pour l’Homme et l’Environnement en plantant des arbres en ligne et d’en mesurer les retombées positives ». C’est ainsi que le 28 février 2017, 20 cèdres de l’Atlas ont été plantés sur une parcelle située à Beaumont sur Oise (95) par Reforest’Action au nom d’Alain Bensoussan.

Le cabinet s’inscrit ainsi dans une démarche progressive d’augmentation de sa responsabilité sociétale, par une diversification toujours plus grande de ses actions et engagements en faveur du développement durable, que ce soit à titre caritatif, de mécène et/ou bénévole.

Virginie Bensoussan-Brulé
Lexing Contentieux numérique

Laisser un commentaire