Cham 2017 : quelle sera notre liberté de décision face à l’IA ?

Cham 2017Marie Soulez est intervenue à la « Convention on Health Analysis and Management » (Cham 2017) sur le thème de l’IA.

La 9ème édition de la conférence Cham sur le Health Analysis and Management s’est tenue à Chamonix le 29 septembre dernier sur le thème « Des hommes et des structures : 5 ans pour évoluer », réunissant 500 personnalités du monde médical.

Cham 2017 et l’intelligence artificielle

C’est dans ce cadre que s’est tenue un table ronde intitulée « Intelligence artificielle : quelle liberté de décision nous restera-t-il ? » animée par Erik Orsenna, de l’Académie française, réunissait des professionnels de tous horizons pour réfléchir aux impacts de l’intelligence artificielle, à laquelle participait Marie Soulez, directrice du département Propriété intellectuelle contentieux du cabinet Lexing Alain Bensoussan Avocats.

Mettant en perspective la machine augmentée et le processus cognitif humain, les professionnels présents se sont interrogés sur la collaboration entre l’homme et l’intelligence artificielle, synthétisée en ces termes par Erik Orsenna : « plus d’artificiel accroit l’humain ».

De l’impact de l’intelligence artificielle sur le métier d’avocat à la perspective d’un futur procès de l’intelligence artificielle, Marie Soulez a dressé aux professionnels de santé présents un panorama des problématiques et des opportunités qu’offre l’intelligence artificielle dans l’univers juridique.

Retrouvez la vidéo du débat ici.

Eric Bonnet
Directeur du Département Communication juridique

Laisser un commentaire