Escroqueries sur internet : Quelles stratégies de lutte ?

Escroqueries sur internetPetit-déjeuner du 13 mars 2013 – Virginie Bensoussan-Brulé, directeur du département Presse et Pénal numérique a animé au côté de  Luc Alloin, fondateur et dirigeant de Securymind, cabinet de conseil expert en stratégies de protection, un petit-déjeuner débat consacré aux stratégies et plans de réduction du risque en matière d’ escroqueries sur internet.

Jusque-là relativement épargnées, les entreprises françaises sont la cible, depuis quelques mois, d’une recrudescence d’escroqueries à grande échelle sur internet utilisant leur dénomination sociale, leur logo, leur marque ou encore leur nom de domaine.

D’une infraction à l’autre, le mode opératoire est peu ou prou le même. Les internautes (particuliers, fournisseurs, etc.) sont destinataires d’un courrier électronique ou d’une annonce au nom de la société leur proposant matériels ou offres d’emploi en échange du paiement d’une certaine somme. La somme une fois acquittée, ils n’ont bien sûr, aucun retour sur investissement.

Tout est orchestré pour que l’internaute n’ait aucun doute sur la provenance de la proposition frauduleuse : utilisation du logo de la société, extension d’adresse de courrier électronique, utilisation de fausses identités présentées comme dirigeants ou salariés de l’entreprise et, parfois même, création d’un faux site internet.

Face à ces comportements malveillants, les sociétés ne sont pas pour autant démunies. De nombreuses mesures leur permettent de lutter efficacement contre ces atteintes à leur réputation et à leur droit de propriété intellectuelle.

Ces procédures de suppression, identification et répression ont été étudiées lors du petit-déjeuner débat.

Le petit-déjeuner débat a eu lieu le 13 mars 2013 de 9 heures à 11 heures (accueil à partir de 8 heures 30), dans les locaux du cabinet ALAIN BENSOUSSAN 29, rue du Colonel Avia 75015 Paris.

Laisser un commentaire