Impact de la directive NIS sur les fournisseurs de services cloud

Eric Le Quellenec animera le 19 mai 2021 (9H – 11H) un petit déjeuner-débat en mode distanciel consacré à l’impact de la directive NIS sur les fournisseurs de services cloud (Inscription gratuite).

La directive « Network and Infomation Security » sur la sécurité des réseaux et des systèmes d’information, mieux connue sous l’appellation « directive NIS » est la première législation européenne sur la cybersécurité. Elle prévoit en effet des mesures juridiques pour augmenter le niveau général de cybersécurité dans l’UE.

Transposée en droit français par la Loi n° 2018-133 du 26 février 2018, elle a un impact très direct sur les conditions dans lesquelles s’inscrivent désormais les services liés au cloud computing.

Les fournisseurs de services cloud directement impactés

Les entreprises du cloud computing sont des fournisseurs de service numérique. Ils permettent en effet « l’accès à un ensemble modulable et variable de ressources informatiques pouvant être partagées » (L. 2018-133 précitée, art. 10 à 15).

Cela implique d’identifier les risques qui menacent la sécurité de ces réseaux et systèmes d’information et de prendre les mesures techniques et organisationnelles nécessaires et proportionnées pour gérer ces risques.

L’utilisation du cloud, en raison du recours à des prestataires externes, impliquait déjà des problématiques de maîtrise des données,  de réversibilité, de sécurité informatique et de souveraineté.

Avec la directive NIS, l’obligation de sécurité implique pour les fournisseurs de services cloud d’apporter davantage de garanties :

  • identifier les risques qui menacent la sécurité de ces réseaux et systèmes d’information et
  • prendre les mesures techniques et organisationnelles nécessaires et proportionnées pour gérer ces risques.

Les mesures de sécurité à mettre en  œuvre

Ces mesures de sécurité prennent notamment en considération :

  • la sécurité des systèmes et des installations,
  • la gestion des incidents,
  • la gestion de la continuité des activités et des services,
  • le suivi, l’audit et le contrôle ainsi que
  • le respect des normes internationales

Pour le client d’un service cloud, tout doit être mis en œuvre pour qu’une altération ou interruption de service ait un impact limité.

La loi prévoit donc une obligation lourde pour le prestataire cloud concernant les mesures techniques et organisationnelles à prévoir. Ces mesures de sécurité doivent correspondre à l’état de l’art ; mais rien n’empêche par contrat de décrire précisément les outils et le niveau de sécurité attendu.

Les parties pourront également anticiper les futures évolutions de la législation, la directive NIS2 étant déjà annoncée !

Inscrivez-vous à la visioconférence qui se déroulera le mercredi 19 mai 2021 de 9h à 11h (gratuit).

Pour y assister, enregistrez-vous en renseignant les champs marqués d’un (*) :


Informations petit-déjeuner débat :
Date : 19-05-2021
Thème : « Impact de la directive NIS sur les fournisseurs de services cloud »
Animé par : Eric Le Quellenec
Domaine technique : Informatique et Technologie
Domaine juridique : Informatique
Format de conférence : Distanciel

Formulaire d'inscription
Civilité
Nom*
Prénom*
Fonction*
Organisme*
Adresse
Code postal
Ville
Tél mobile
Tél fixe
Mél*
Domaine d'activité*
Présentiel/Distanciel : Distanciel
S'abonner au petit-déjeuner débat
S'abonner à la lettre JurisTendances Télécoms, Informatique & Libertés
(*) Champs obligatoires
Alain Bensoussan Selas collecte les données recueillies sur ce formulaire pour traiter vos demandes d'abonnement aux lettres d’information et aux événements publics et gratuits organisés par le cabinet et vos demandes d'inscription aux petits-déjeuners débats et aux autres évènements publics et gratuits organisés par le cabinet, pour gérer l’organisation, l’animation et le suivi de ces évènements, créer, gérer, suivre, enregistrer et exploiter les visioconférences et webinaires publics et gratuits organisés par le cabinet et pour gérer les demandes de désabonnement et les demandes d'exercice des droits Informatique & Libertés.

Conformément à la réglementation applicable en matière de données à caractère personnel, vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données. Vous pouvez également exercer votre droit d’opposition au traitement de vos données, à moins qu’un motif impérieux ne prévale, sans limite. De plus, vous pouvez retirer votre consentement, à tout moment, le cas échéant. Enfin, vous disposez d’un droit à la portabilité et d’un droit de formuler des directives spécifiques et générales concernant la conservation, l’effacement et la communication de vos données post-mortem. Ces droits peuvent être exercés directement auprès de Alain Bensoussan Sela à l’adresse suivante : dpo@alain-bensoussan.com ou 58 boulevard Gouvion-Saint-Cyr 75017 Paris, en justifiant de votre identité par tout moyen. Au besoin, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission nationale de l'informatique et des libertés.

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.