Objets connectés de santé : de nouveaux services et usages ?

Objets connectés de santé : de nouveaux services et usages ?Benjamin-Victor Labyod est intervenu aux Cafés économiques de Bercy sur le thème des objets connectés de santé.

Il a répondu aux questions de l’équipe des Cafés économiques de Bercy sur les enjeux et perspectives du développement d’un écosystème d’acteurs dans le domaine de la santé connectée.

Quels sont les enjeux et perspectives du développement d’un écosystème d’acteurs dans le domaine de la santé connectée ? E-Santé (sport, bien-être, médical) & objets connectés : enjeux et opportunités ? Quelles problématiques rencontrées par les acteurs (startups, PME, grands groupes) ? telles étaient quelques une des questions abordées lors de ce Café économique, inscrit dans le cadre de Futur en Seine (1), festival du numérique en Ile de France organisé par Cap Digital.

Professionnel du secteur, startups, consultants, et étudiants étaient venus assister à cette rencontre. Benjamin-Victor Labyod était l’un des intervenants du café économique organisé le 17 juin 2016 sur le thème « Objets connectés & Santé : vers de nouveaux services et usages ? » (2), autour de six autres intervenants :

  • Georges Fisher, consultant digital et fondateur de la société Fischer Corporate Consulting International ;
  • Aymeric Buthion, expert objets connectés et santé, bureau des Usages du numérique, Direction Générale des Entreprises (DGE), ministère économiques et financiers ;
  • Victoria Benhaim, fondadrtice de la société MyQRCodeVital, société qui propose sous la marque Liva des bijoux connectés transportant, via un QR code unique, les données vitales d’un individu telle une véritable empreinte digitale de santé ;
  • Cécille Jolly, Directrice Marketing du groupe Korian ;
  • Willy Gauthier, Directeur Général de Sodexo France Santé ;
  • Sylvain Loizeau, Réglementation du spectre et relations avec les équipementiers à l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes).

Il est plus particulièrement intervenu sur le droit des objets connectés de santé et a développé les problématiques juridiques liées à la diversité de leur écosystème, puis aux régimes juridiques applicables, aux données d’une part et aux objets d’autres part, sous l’angle de la loi informatique et libertés et de la réglementation applicable aux dispositifs médicaux, avant d’exposer les impératifs de sécurité liés à l’entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

(1) Festival Futur en Seine.
(2) Les photos de l’événement et de l’intervention de Benjamin-Victor Labyod sur Twitter.

Laisser un commentaire