Robots intelligents, intelligence artificielle, une menace ?

Robots intelligents, intelligence artificielle, une menace ?Robots intelligents et progrès de l’intelligence artificielle. Faut-il tout arrêter ? Alain Bensoussan était l’un des invités de Frédéric Taddeï pour l’émission de France 2 :  « Ce soir (ou jamais !) » qui a eu lieu en direct le vendredi 11 mars 2016.

« Près de 700 chercheurs à travers le monde s’alarment des robots intelligents et des progrès de l’intelligence artificielle. Faut-il tout arrêter ? » Pour en parler, Frédéric Taddeï accueillait sur le plateau :

  • Alain Damasio, écrivain,
  • Jean-Gabriel Ganascia, philosophe et cogniticien,
  • Laurence Devillers, chercheuse au CNRS, spécialiste de robotique,
  • Serge Tisseron, psychiatre,
  • Alain Bensoussan, avocat, fondateur de l’Association du droit des robots (ADDR),
  • Marianne Durano, essayiste, 
  • Alexei Grinbaum, physicien et philosophe et
  • Laurent Alexandre, chef d’entreprise.« 

Pour Alain Bensoussan, aujourd’hui, la violation d’un ordinateur est sanctionnée car l’on considère qu’il contient des éléments d’information d’ordre privé. De nos jours, les robots intelligents sont capables d’inter-agir avec leur utilisateur, d’enregistrer des données qu’ils envoient dans un centre de traitement qui les interprète et leur fournit en retour des interactions. Ils sont capables d’apprendre grâce à des algorithmes et de progresser. Donc, attenter à une « personne robot », un robot intelligent est beaucoup plus grave que détruire un grille-pain et forcément les sanctions doivent être différentes. Les robots existent, ils auront des droits.

Pour revoir l’émission du 11 mars 2016 : lien.

Pour en savoir plus, lire « Le droit des robots », ouvrage co-écrit par Alain et son fils, Jérémy Bensoussan (collection Minilex, Larcier, 2015).

Laisser un commentaire